Les stars françaises squattent le tapis rouge


Libé
Vendredi 16 Juillet 2021

Depuis le début de la manifestation, les montées des marches glamour n'ont pas manqué entre celle de la soirée d'ouverture avec Marion Cotillard, celle de Tout s'est bien passé avec Sophie Marceau ou encore celle du film Benedetta avec Virginie Efira.

Autres moments forts de cette édition 2021, la venue de Catherine Deneuve, la complicité entre Charlotte Gainsbourg et sa mère Jane Birkin ou la présentation d'Aline, de et avec Valérie Lemercier. Ce soir, le tapis rouge s'est déroulé pour un film français en compétition : France de Bruno Dumont. Le récit tourne autour du personnage de France de Meurs, jouée par Léa Seydoux, une journaliste télé, star de l'info. Mais derrière la célébrité, la jeune femme ne semble pas aussi épanouie qu’elle le voudrait. Son mariage bat de l'aile et la célébrité lui pèse. Un banal accident de la circulation va être l’élément déclencheur d’une série de catastrophes professionnelles et personnelles…

Pour cette montée des marches, tout Cannes guettait la présence de Léa Seydoux, mais l'actrice française, dont c'est le troisième film en compétition cette année, était toujours absente pour cause de Covid-19. Cela n'a pas empêché, évidemment, le réalisateur, Bruno Dumont de grimper les marches avec une partie de son équipe dont Benjamin Biolay et Blanche Gardin. Autres invités de marque de cette montée des marches cannoise : Elsa Zylberstein, membre du jury Un Certain regard, Louis Garrel, mais encore Camille.



Lu 482 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br