Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sciences politiques sous la loupe à la FSJES de Mohammedia




Les sciences politiques sous la loupe à la FSJES de Mohammedia
«Questions de science politique : approches théoriques», l’ouvrage de Said Khomri, chef du département du droit public à la FSJES de Mohammedia, a été honoré par la cinquième édition du  Printemps du livre de la FSJES de Mohammedia  à l’occasion d’une cérémonie de signature accompagnée d’une lecture critique effectuée par les professeurs Abderrahim El Allam et Najib Mouhtadi.
Pour Abderrahim El Allam, professeur des sciences politiques à ladite FSJES, ce livre met en relief  la connexion entre les sciences politiques et les autres sciences.  
Les concepts d’Etat, de l’idéologie, des régimes et des acteurs politiques, a-t-il ajouté, ont été clairement décortiqués par cet ouvrage qu’il a qualifié de manuel qui vient enrichir la bibliothèque universitaire qui manque de ce genre de publications.
Selon Abderraim El Allam, tout chercheur en sciences politiques et sociales doit traiter son sujet avec objectivité loin des stéréotypes et des idées reçues.
Pour Najib Mouhtadi, président du Laboratoire des études politiques et de gouvernance territoriale, le livre de Said Khomri, n’a rien d’un manuel. Bien au contraire. Se situant entre la philosophie et la sociologie politique, il est le fruit d’une recherche et d’un exercice de réflexion théorique sur les grandes questions de sciences politiques.
Les médias, la communication, les notions de pouvoir politique et de démocratie, sont autant de questions pointues qui ont été abordées par Said Khomri dans le cadre d’un retraçage des grandes mutations qu’ont connues les sciences sociales, a-t-il tenu à préciser.
Pour le président du Laboratoire des études politiques et de gouvernance territoriale,  ce livre offre le plaisir d’une balade synchronisée entre les notions phares des sciences politiques, tels le développement  politique, les structures politiques et la communication politique.
Pour Said Khomri, professeur des sciences politiques et coordonnateur du master des sciences politiques et de communication politique à la FSJES de Mohammedia, l’ouvrage en question est une lecture dans un domaine  scientifique, certes jeune, mais épineux et très lié à d’autres sciences telles que la sociologie et l’économie. C’est un retour aux fondements théoriques soigneusement consignés dans les œuvres  des théoriciens fondateurs et des rénovateurs.
Said Khomri a donc appelé les étudiants-chercheurs   à s'inspirer de ces méthodes, outils et approches afin de s’approprier  les clés requises pour mieux identifier, comprendre et expliquer les phénomènes politiques.
Cet ouvrage traite, selon l’auteur, de problématiques intimement liées aux sciences politiques comme l’Etat, le développement politique, le pouvoir politique, les partis politiques, entre autres.
Said Khomri a, par ailleurs, déploré la médiocrité des budgets affectés à la recherche sur le terrain. Il a, à cet effet, appelé à la mise en place de moyens matériels et logistiques requis pour la restitution des leçons pratiques dédiées aux étudiants-chercheurs.
C’est une publication  de l’Association marocaine des sciences politiques. Le livre  essaie de rompre avec des «sujets/clichés» fruits d’une nouvelle  tendance qui favorise le travail de (recherche) sur des thèmes préconçus sans se référer aux fondements théoriques et aux normes méthodologiques.
Sciences politiques et personnels politiques ont tout deux été également à l’honneur lors de la cinquième édition du « Printemps du livre » organisé par la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia du 23 au 26 avril 2019.
Mohammed Elyazghi et  Mohamed Bensaid Ait Idder, deux mémoires vivantes de  l’histoire  politique contemporaine marocaine, sont allés à la rencontre des professeurs, chercheurs et étudiants  de la Faculté qui a servi de toile de fond pour une reprise nostalgique, objective et critique des grandes mutations qu’a connues la vie politique marocaine.
Deux rencontres mémorables qui marqueront les esprits des jeunes étudiantes et étudiants qui ont  découvert, pour la première fois, à quoi ressemble un vrai leader politique.

Abdelali Khallad
Mardi 30 Avril 2019

Lu 871 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com