Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sanctions de la commission de discipline de la FRMF




Les sanctions de la commission de discipline de la FRMF
La commission centrale de discipline de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) s'est réunie mardi 27 mars 2018 et a pris les décisions suivantes:
Botola Maroc Telecom D1:
-  Suspension de Youssef Ouchouia, joueur de l'AS FAR, pour trois matchs fermes avec une amende de 3.000 dirhams, selon les dispositions de l'article 85 du code disciplinaire.
- Suspension de Soufiane Hariss, joueur du RAC de Casablanca pour un match.
- Amende de 25.000 dirhams à l'encontre du Hassania Union Sport d'Agadir après l'envahissement du terrain par les supporters et utilisation de fumigènes lors du match face à l'Ittihad Riadi de Tanger (IRT) pour le compte de la 22e journée (Art.105 du code disciplinaire).
- Amende de 10.000 dirhams à l'encontre de l'IRT après utilisation de son public de fumigènes lors du match face au Hassania Union Sport d'Agadir pour le compte de la 22e journée avec cas de récidive (Art.105 du code disciplinaire).
- Amende de 5.000 dirhams à l'encontre de l'Olympic club de Safi après utilisation de fumigènes lors du match face au Kawkab Marrakech pour le compte de la 22e journée (Art.105 du code disciplinaire).
- Amende de 2.000 dirhams à l'encontre de l'Olympique club de Safi après que son équipe a écopé de quatre avertissements lors du match face au Kawkab Marrakech pour le compte de la 22e journée (Art.89 code de disciplinaire).
- Amende de 2.000 dirhams à l'encontre du Chabab Rif Al Hoceima après que son équipe a écopé de quatre avertissements lors du match face au Difaâ Hassani d'El Jadida pour le compte de la 22e journée (Art.89 code disciplinaire).
-Amende de 2.000 dirhams à l'encontre du Rapid Club Oued Zem après que son équipe a écopé de quatre avertissements lors du match face au RAC de Casablanca pour le compte de la 22e journée (Art.89 du code disciplinaire).
En Botola Maroc Telecom D2:
- Suspension de Mohamed Seghir Afif, président du Raja de Béni-Mellal pour six matchs dont trois avec sursis avec une amende de 4.500 dirhams pour insultes à l'encontre de l'arbitre du match face au KAC de Kénitra (Art.86 du code disciplinaire).
- Amende de 1.500 dirhams à l'encontre du Raja de Béni-mellal après que son équipe a écopé de quatre avertissements lors du match face au KAC de Kénitra pour le compte de la 24e journée (Art.89 du code disciplinaire).
- Amende de 1.500 dirhams à l'encontre de Yousoufia club de Berchid après que son équipe a écopé de quatre avertissements lors du match face au Mouloudia club d'Oujda (Art.89 du code disciplinaire).

Source : frmf.ma
Samedi 31 Mars 2018

Lu 605 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés