Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les parlementaires appellent le gouvernement à prendre des mesures urgentes en faveur des catégories impactées





Les groupes de la majorité et de l'opposition à la Chambre des représentants ont appelé, lundi à Rabat, le gouvernement à prendre des mesures sociales urgentes pour soutenir les catégories impactées par les mesures restrictives décidées pendant le mois de Ramadan pour lutter contre la Covid-19. Lors de la séance consacrée à la discussion de la déclaration du chef du gouvernement sur la situation épidémiologique au Royaume, ils ont indiqué que cette décision aura des effets "dramatiques" sur de larges catégories de la société, les employés des cafés et restaurants et les salariés non-inscrits à la sécurité sociale, soulignant la nécessité d'accompagner cette décision de mesures de soutien et d'accompagnement pour limiter les effets sur ces catégories. Le gouvernement est appelé à soutenir ces catégories, en particulier les employés non déclarés à la CNSS, ont insisté les parlementaires, appelant l'Exécutif à redoubler d'efforts afin de venir en aide aux classes sociales qui "souffrent en silence". Répondant aux interventions des groupes et groupement parlementaires, le chef du gouvernement a souligné la poursuite du soutien destiné aux catégories souffrant des impacts de la crise sanitaire, faisant savoir que ce soutien sera élargi pour couvrir, à chaque fois, de nouvelles catégories, après consultation des départements gouvernementaux concernés et des professionnels dans le cadre du Comité de veille économique. Le gouvernement ne ménage aucun effort dans la prise de toues les mesures possibles, et qui sont à même d'alléger la souffrance économique et sociale des citoyens, a insisté Saad Dine El Otmani, appelant à une mobilisation nationale totale afin de dépasser cette crise sanitaire, et ce à travers le respect des mesures restrictives en vigueur.

Libé
Mercredi 14 Avril 2021

Lu 121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Mai 2021 - 18:05 L’OMS adoube Sinopharm