Aucun événement à cette date.



Les œuvres de l’artiste Mahi Binebine retrouvent New York, son “fief créatif”

Vendredi 1 Mars 2024

Le peintre, sculpteur et romancier marocain Mahi Binebine vient de marquer son retour à l’arène de l’art dans la ville de New York. Après plus de deux décennies d’absence, l’artiste a renoué avec son “fief créatif ” des années 90 à travers une exposition dont le vernissage a eu lieu mercredi soir dans la mégapole américaine.

Les admirateurs des oeuvres de Mahi Binebine se sont donné rendez-vous à la Sapar Contemporary Art Gallery en plein coeur du quartier artistique new-yorkais, Tribeca, pour apprécier les travaux façonnés avec un soin méticuleux et une profondeur remarquée par l’artiste durant les dix dernières années.

Tout au long de cette exposition intitulée “On the Line” (Sur la ligne) qui se poursuit jusqu’au 5 avril, Binebine embarque le visiteur dans son univers de création et de créativité, à travers ses toiles et sculptures qui représentent des silhouettes en partance, des échines courbées, des hommes piétinés et des corps recroquevillés sur eux-mêmes.

“Les œuvres de Binebine trace les contours de l'individualité, de la famille, de l'histoire et des changements sociopolitiques en Afrique du Nord d'une manière autrefois universelle et particulière, se servant de la ligne pour illustrer des scènes suggérant qu'à tout moment, nous pourrions également être les sujets de ce récit”, lit-on dans une note introductive publiée sur le site officiel de la Sapar Contemporary Art Gallery.

A ce propos, Rachel Winter, commissaire de cette première exposition de Mahi Binebine à New York, indique, dans un essai publié à cette occasion, que l’approche distincte de Binebine ouvre simultanément des “fenêtres” sur d’autres expériences et des miroirs à travers lesquels “nous pouvons nous voir dans ce récit, ou offre un point à partir duquel l’on peut jeter un coup d’œil sur un passé qui pourrait devenir notre avenir”.

Abondant dans le même sens, la directrice exécutive de la Sapar Contemporary Art Gallery, Nina Levent, a déclaré à la MAP que les œuvres de Mahi Binebine braquent les projecteurs sur des pans entiers de l’histoire et décrivent l’humanité dans tous ses états.

Par la même occasion, Mme Levent a exprimé sa fierté d'accueillir les travaux de Binebine, premier artiste nord-africain qui expose ses œuvres dans cette galerie située en plein cœur du Lower Manhattan.

De son côté, Bertrand Epaud, spécialiste dans la liaison artistique, a indiqué que cette exposition permet au grand public de redécouvrir les oeuvres de Binebine et de prendre la mesure de tout un aspect de son travail qui se focalise en partie sur les masques, notant que ses travaux “suscitent l’intérêt des grandes collections publiques américaines et étrangères”.

Abdelouahed Ouzri

Le dramaturge et metteur en scène Abdelouahed Ouzri a présenté, vendredi 23 février à Marrakech, son dernier ouvrage "Mohamed Bahjaji : Parcours de la critique et de la créativité", dans le cadre de la 5ème édition du Forum international des femmes créatrices de théâtre.

Cet ouvrage aborde les principaux sujets liés au théâtre marocain, à travers les écrits de Mohamed Bahjajisur l'activité théâtrale au Maroc. "Dans ce livre, nous suivons les parcours d’un passionné de l'activité théâtrale au Maroc en tant que témoin de notre époque, de notre littérature et de notre théâtre", a relevé Abdelouahed Ouzri, lors de la cérémonie de présentation et de signature de cet opus.

Il a également souligné le rôle de l’Institut supérieur d'art dramatique et d'animation culturelle (ISADAC) dans la promotion du théâtre marocain, mettant en relief la contribution majeure des ouvrages de Mohamed Bahjaji aux écrits abordant l'activité théâtrale au Maroc.

M. Ouzri a aussi expliqué que cet ouvrage aborde plusieurs thématiques, notamment "Les ombres du texte : dans la critique, l'histoire et la théorie", "La rhétorique de l'ambiguïté, une autre lecture des manifestations du théâtre marocain", "La Catharsis: témoignage d'une époque explosive dans le parcours du théâtre et de la vie" et "Le théâtre au Maroc, horizon des questions". 

Libé

Lu 1119 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter