Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les menaces en l’ air du sanguinaire Bachir Moustapha Sayed



S anguinaire notoire, honni dans les milieux sahraoui et mauritanien pour le crimes qu’il a commis dans les années quatre vingt du siècle dernier et plus connu sous le sobriquet de «Pinochet», Bachir Moustapha Sayed, frère cadet de l’ancien chef du Polisario, El Wali Moustapha Sayed, a, dans un entretien accordé à la radio BBC, menacé d’expulser le Maroc de l’Union africaine lors du prochain Sommet de cette organisation panafricaine. Ce fut en réponse à une question relative aux démarches que le Maroc aurait entreprises depuis son retour à l’organisation en 2017 pour mettre le Polisario à la porte de celle-ci.

A noter que le dernier sommet de l’Union africaine, présidé par l’Afrique du Sud et tenu sous le thème «Faire taire les armes» avait connu des discussions relatives à la question du Sahara et aux développements que cette question a connus sur le terrain depuis le 13 novembre dernier, sachant que les décisions du Sommet tenu à Nouakchott en juillet 2018 avaient confirmé l’exclusivité du parrainage de l’ONU de ce conflit artificiel et abouti à la création d’une «troïka», qui a pour mandat de communiquer et de soutenir les efforts des Nations unies pour résoudre ce conflit artificiel.

Par ailleurs, le Maroc jouit d’un soutien clair au sein de l’organisation panafricaine qui s’est traduit par les positions des pays de l’UA au sujet de l’opération des FAR à El Guerguarat et l’ouverture de représentations consulaires de 16 pays à Laâyoune et Dakhla.

Ahmadou El-Katab

Libé
Dimanche 27 Décembre 2020

Lu 437 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS