Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les médecins militaires prêts à traiter l’afflux des patients




Les Forces Armées Royales ont mobilisé tous leurs moyens médicaux pour aider les hôpitaux publics à gérer la pandémie du Covid-19 et faire face à un éventuel afflux massif de patients, comme l'a précisé l'état-major médical lors d'une visite pour la presse étrangère
"La crise nous a incités à envoyer en renfort des équipes médicales pour qu'il y ait une prise en charge correcte, pour faire un état des lieux, améliorer les équipements" et renforcer les effectifs de la santé publique, explique le colonel major Zbir El Mehdi, médecin chef de l'hôpital militaire de Rabat.
Les hôpitaux militaires ont été réorganisés pour accueillir le maximum de patients.
Deux structures de campagne ont été déployées dans la région de Casablanca, des équipes médicales comprenant médecins et infirmières ont été envoyés dans 45 structures à travers le pays pour "assurer une prise en charge correcte" des patients, selon la même source.
"On domine encore la situation", souligne le colonel Zbir El Mehdi. Ainsi, l'hôpital militaire de Rabat accueille actuellement 30 patients hospitalisés pour 144 lits disponibles et 30 en isolement.
Cet hôpital modèle est considéré comme la structure médicale la plus moderne du pays. Plusieurs chefs d'Etat africains y sont venus se faire soigner par le passé.
Plus de 70% de ses capacités sont désormais dédiées au nouveau coronavirus, avec une réorganisation complète de ses circuits d'accueil.
Son centre de virologie et des maladies infectieuses se consacre entièrement au dépistage de la maladie Covid-19, avec plus de 6.000 tests menés depuis la mobilisation décrétée par S.M le Roi, selon les chiffres communiqués à la presse.

Libé
Dimanche 19 Avril 2020

Lu 633 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.