Les leçons des succès de la gauche en Catalogne, en France et en Grande-Bretagne pour la gauche marocaine


Mohamed Assouali
Mardi 9 Juillet 2024

Les leçons des succès de la gauche en Catalogne, en France et en Grande-Bretagne pour la gauche marocaine
Au cours des dernières années, la gauche a enregistré des succès notables dans plusieurs pays, mettant en lumière la force de ce courant de pensée politique  et sa capacité à réaliser les changements sociaux et économiques escomptés. Les expériences réussies de la gauche en Catalogne, en France et en Grande-Bretagne offrent des leçons importantes pour la gauche marocaine, qui doit en tirer les enseignements nécessaires.

Les expériences de la gauche en Catalogne, en France et en Grande-Bretagne

En Catalogne, la gauche a remporté un grand succès aux élections locales, lui permettant de mettre en œuvre des politiques progressistes visant à améliorer les services sociaux, à renforcer la justice sociale et à défendre les droits de l'Homme. En effet, la gauche catalane s'efforce de réaliser des transformations radicales dans les politiques sociales et économiques, bénéficiant d'un large soutien populaire.
La pensée socialiste demeure l'alternative des peuples, incarnant l'espoir et une solution réaliste pour relever les défis sociaux et économiques et instaurer la justice et l'égalité
En France, l'alliance des forces de gauche sous la bannière du "Nouveau Front Populaire" a réussi à vaincre l'extrême droite, soulignant l'importance de l'unité et de la coopération entre les différentes forces de gauche pour relever les défis politiques et électoraux. Cette alliance a montré qu'il est impossible de remporter la victoire sans une unité solide et une coopération entre les différentes forces de gauche pour faire face aux défis politiques et électoraux qui menacent la stabilité et le progrès de la société française.

Le programme du Nouveau Front Populaire a été établi suite à une entente entre les Ecologistes, La France insoumise, le Parti communiste français et le Parti socialiste, en vue des élections législatives anticipées. 20 mesures de rupture ont été prises par le NFP pour répondre aux urgences qui abîment la vie et la confiance du peuple français. Ces mesures incluent l’amélioration du SMIC des Français, le retour de la police de proximité, l’annulation de la loi Kasbarian sur le logement, et un cessez-le-feu à Gaza.

Une première place qui ne garantit pas au NFP la majorité absolue à l’Assemblée (289 sièges), mais qui offre  à ses chefs de file de nettes aspirations: gouverner et appliquer le programme établi pendant la campagne électorale.

A la place de la République à Paris, plusieurs sympathisants de la gauche se sont rassemblés pour exprimer leur satisfaction d’avoir fait barrage à l’extrême droite qui avait remporté le 1er tour du 30 juin dernier mais qui a été reléguée à la troisième place dans ce scrutin, derrière la coalition présidentielle (Ensemble) classée en 2ème position.

Selon plusieurs observateurs, le Président de la République pourrait choisir de nommer un gouvernement dirigé par une personnalité qui fasse consensus, ce qui éviterait un blocage du pays, qui accueillera dans quelques jours les Jeux olympiques.

En Grande-Bretagne, les dernières élections ont marqué un retour en force de la gauche, qui a réussi à obtenir un soutien considérable de la part des électeurs, redonnant ainsi espoir à la réalisation de politiques visant à améliorer les conditions de vie et à renforcer la justice sociale. Le retour de la gauche britannique reflète la volonté de changement des citoyens et la recherche d'alternatives plus justes et inclusives.

Leçons pour la gauche marocaine

Des expériences de la Catalogne, de la France et de la Grande-Bretagne, plusieurs leçons utiles peuvent être tirées pour la gauche marocaine :
L'unité et la coopération exigent que les courants de gauche collaborent étroitement et unissent leurs efforts autour d'un projet sociétal clair et réalisable pour remporter des victoires électorales et affronter efficacement les forces politiques de droite.

Concentrer les efforts sur les questions de justice sociale implique l'amélioration des services publics et la défense des droits de l'Homme. Les citoyens marocains, en particulier les électeurs, doivent être au cœur des programmes des partis de gauche pour s’assurer leur soutien  et obtenir leur engagement inconditionnel dans le projet progressiste et moderniste de la gauche.

Un leadership fort signifie qu'il est crucial d'avoir une direction capable d'organiser les rangs et d'unir les efforts pour atteindre les objectifs communs. L'Union socialiste des forces populaires est particulièrement bien outillée pour jouer le rôle de locomotive de la gauche. Sa  coalition avec le Parti du progrès et du socialisme (PPS) lui facilite la tâche en vue de convaincre le reste de la gauche marocaine.

Pour une communication efficace, les partis de gauche doivent renforcer leur capacité à dialoguer avec les masses populaires et les électeurs  et à les convaincre des alternatives qu'ils proposent pour améliorer la situation politique, économique et sociale du pays.
Pour renforcer la confiance entre les membres et les partisans, il est essentiel d'adopter des pratiques transparentes et responsables dans toutes les décisions et politiques suivies. Cette condition est essentielle pour la réussite de l'unification de la gauche. Chaque parti de la gauche doit développer des mécanismes internes pour favoriser la coalition et réunir les conditions de réussite et de durabilité.
L'USFP entretient des relations d'amitié avec les dirigeants des partis de gauche en France, en Espagne et en Grande-Bretagne. L'Internationale socialiste est présente pour soutenir le parti et, à travers lui, les autres partis de gauche du paysage politique marocain
Les défis de la gauche marocaine

Bien que la gauche marocaine soit confrontée à de nombreux défis, tels que la dispersion et la division, la faiblesse de l'influence populaire, le manque de ressources, et les défis internes comme les scissions et les conflits entre les dirigeants, il existe encore des tentatives pour unir les efforts et construire des alliances solides pour faire face à ces défis. Par exemple, l'alliance entre l'Union socialiste des forces populaires (USFP) et le Parti du progrès et du socialisme (PPS) constitue un point de départ solide vers l'unité de la gauche.

Pour que cette alliance prenne de l'ampleur et se concrétise par des actions concrètes, il est nécessaire de développer des projets communs, de coordonner les initiatives locales et nationales et de mobiliser les militants autour d'objectifs partagés. Cela peut inclure des campagnes de sensibilisation, des actions de terrain et des initiatives législatives communes, visant à renforcer la cohésion et l'impact politique de la gauche unifiée.

Le premier pas vers l'unification de la gauche marocaine a été franchi avec cette coalition. Cependant, il est impératif de réunir les responsables des partis de gauche afin d’évaluer la situation actuelle à la lumière des réussites de la gauche en Espagne, en France et en Grande-Bretagne, et de déterminer les étapes à franchir à court et à moyen termes, surtout pour l'USFP en tant que locomotive de cette unification.

Pas à franchir à court et à moyen termes

La situation actuelle de la gauche marocaine se caractérise par plusieurs défis, notamment la dispersion et la division entre les partis, la faiblesse de l'influence populaire et le manque de ressources. En observant les expériences réussies de la gauche dans d'autres pays, il devient clair que l'unité et la coopération sont des éléments essentiels pour surmonter ces obstacles, à travers :

Réunion des responsables de partis: Organiser une série de réunions entre les responsables des différents partis de gauche pour discuter de stratégies communes, partager les meilleures pratiques et élaborer un plan d'action unifié.

Evaluation et analyse: Faire un état des lieux détaillé de la situation actuelle de la gauche marocaine, en s'inspirant des réussites à l'international. Identifier les points forts et les faiblesses, ainsi que les opportunités et les menaces qui entourent la gauche
Définition d’un projet commun : Elaborer un projet sociétal clair, aux objectifs réalisables et qui répond aux attentes des citoyens marocains. Ce projet doit mettre l'accent sur la justice sociale, l'amélioration des services publics et la défense des droits de l'Homme.

Renforcement du leadership de l'USFP: En tant que locomotive de l'unification de la gauche, l'USFP doit assumer un rôle de leadership fort en organisant des formations, en fournissant des ressources et en facilitant la coordination entre les partis de gauche.
En tant que locomotive de l'unification de la gauche, l'USFP doit assumer un rôle de leadership fort en organisant des formations, en fournissant des ressources et en facilitant la coordination entre les partis de gauche
Mobilisation et communication : Intensifier les efforts de mobilisation populaire et améliorer la communication avec les citoyens. Utiliser les médias et les réseaux sociaux pour promouvoir les valeurs et les propositions de la gauche.
Transparence et responsabilité : Adopter des pratiques de transparence et de responsabilité dans toutes les décisions et actions pour renforcer la confiance entre les membres et les partisans.

En conclusion, la gauche marocaine doit tirer des enseignements des expériences de la gauche en Catalogne, en France et en Grande-Bretagne, et s’atteler à renforcer l'unité et la coopération, à se concentrer sur les questions de justice sociale et à offrir un leadership fort et transparent. De cette manière, la gauche marocaine peut améliorer sa position politique et former un front uni puissant pour relever les défis posés par le gouvernement de droite et avoir un impact plus grand sur la scène politique nationale.

La pensée socialiste demeure l'alternative des peuples, incarnant l'espoir et une solution réaliste pour relever les défis sociaux et économiques et instaurer la justice et l'égalité. Il est crucial que la gauche marocaine tire des leçons de ces expériences et s’applique à les mettre en œuvre afin de réussir politiquement et socialement. L'USFP entretient des relations d'amitié avec les dirigeants des partis de gauche en France, en Espagne et en Grande-Bretagne. L'Internationale socialiste est présente pour soutenir le parti et, à travers lui, les autres partis de gauche du paysage politique marocain.

En outre, grâce à la gauche en France, le discours des Lumières triomphe de manière décisive de celui de la haine, de l'intolérance et de la xénophobie. Mais il ne faut pas oublier que plus de 11 millions de Français ont voté pour les choix politiques de Marine Le Pen.

Ce qui s'est passé en Catalogne, en France et en Grande-Bretagne peut renforcer les relations et la coopération entre les partis de gauche de ces pays et le Parti des forces populaires au Maroc sur «les questions d'intérêt commun, telles que le développement, la sécurité et les échanges culturels». Cela peut favoriser un partenariat plus solide qui profitera à tous et contribuera à la stabilité régionale et mondiale, comme l'a souligné Driss Lachguar, Premier secrétaire du parti, dans un message de félicitations adressé au chef du Parti travailliste britannique, qui a remporté la majorité absolue à la Chambre des communes.

Machij Karkri, membre du Bureau politique de l’USFP et responsable de la coopération internationale au sein du parti, l’a bien souligné par ses propos: «En une seule semaine, les électeurs anglais et français ont choisi de soutenir les forces de gauche et de défendre la justice sociale ainsi que l'Etat de droit et des libertés. Le retour de la lumière en Europe et la lutte contre le déferlement du racisme et du libéralisme brutal constituent une victoire pour les valeurs humaines et universelles qui aspirent à la coexistence et à la paix».

Par Mohamed Assouali
Membre de la commission nationale d’arbitrage et d’éthique de l’USFP


Lu 1835 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.





services