Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les joueurs allemands disent oui à une baisse de salaire




Les joueurs allemands disent oui à une baisse de salaire
Les joueurs du Bayern Munich et d'autres clubs allemands ont accepté des baisses de salaires pour aider leurs dirigeants à faire face à la crise créée par la pandémie de coronavirus, rapportent mardi des médias allemands.
Chez le "Rekordmeister", en tête du championnat au moment de l'interruption le 13 mars, tous les joueurs, les membres du conseil d'administration et du conseil de surveillance se sont dits prêts à renoncer à 20% de leur salaire, selon le quotidien à grand tirage Bild.
Au Bayern, qui entretient une équipe de stars, les dépenses salariales avaient représenté 336,2 millions d'euros lors de la saison 2018/2019, pour un chiffre d'affaires de 750,5 millions.
Les premiers en Allemagne à avoir proposé spontanément une réduction de salaire ont été les joueurs de Mönchengladbach, suivis par leurs collègues de Brême et Schalke 04. A Dortmund et Leverkusen, des discussions sont en cours, rapporte la presse.
Au Borussia Dortmund, l'entraîneur Lucien Favre a lui-même proposé une baisse de son salaire. Pour les joueurs, le club envisage une réduction de 20% des salaires si les matches ne reprennent pas, et de 10% s'ils reprennent à huis clos, étant donné que dans ce cas, les clubs toucheraient les droits télé.

Mercredi 25 Mars 2020

Lu 82 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Décembre 2020 - 21:46 Le WAC rêve de renouer avec la gloire

Vendredi 4 Décembre 2020 - 21:46 Le Raja déterminé à défendre son titre