Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les hooligans ont gâché la belle victoire du Raja

Des dizaines d’interpellations enregistrées et une facture salée attend le club




Le KACM s’est incliné par trois buts à zéro, face au Raja de Casablanca, au Grand stade de Marrakech, pour le compte de la 18e journée du championnat national de football Maroc Telecom Pro1.
Malheureusement, en dehors des buts marqués et de la bonne prestation des Rajaouis sur la pelouse, la rencontre fut entachée par deux événements malheureux : le décès de cinq supporters des Verts lors de leur déplacement à la ville ocre et les actes de vandalisme commis par une partie des supporters du Raja qui ont transformé le Grand stade de Marrakech en un champ de désolation. Des actes regrettables qui ont fait 16 blessés dans les rangs des forces de l’ordre, et qui ont conduit, selon une source bien informée, à l’arrestation de 66 supporters impliqués directement dans ces actes.
On déplore également la destruction à l’intérieur du stade de 1784 sièges, cinq locaux sanitaires et deux caméras de surveillance. La première estimation des dégâts serait d’environ un million de dirhams. A l’extérieur, sur la voie qui mène à l’autoroute Marrakech-Casa, plusieurs véhicules ont été saccagés par les jets de pierre d’énergumènes qui continuent de nuire au football national.
Pour ce qui est de cette  rencontre, elle fut d’un niveau moyen dans son ensemble. Depuis le début de la partie, les visiteurs semblaient plus déterminés à chercher un bon résultat. La première mi-temps a été marquée essentiellement par les occasions ratées par les hommes de Garrido.
En seconde période, malgré un petit réveil des locaux, ce sont les Rajaouis qui ont ouvert le score par le biais de Iajour à la 60e minute. Cinq minutes plus tard, le même joueur a récidivé en profitant des bourdes de la défense adverse. On s’attendait à une réaction des poulains de Mariana, mais elle fut très modeste. Et à quelques secondes de la fin du temps réglementaire, Mabide a offert le troisième but aux siens. Cette victoire permet au RAC de se maintenir à la deuxième place du classement avec 34 points, alors que le KACM est onzième avec 21 unités au compteur.
Au terme du match, l’entraîneur du KACM, Jaâfar Aâtifi, a déclaré qu’il ne s’attendait pas à un tel scénario. Et d’ajouter que les deux buts encaissés au début de la seconde période ont désorienté ses joueurs. Aâtifi a exprimé son mécontentement quant à la situation que traverse le club et a précisé qu’un grand travail attend le groupe.

Khalil Benmouya
Mardi 27 Février 2018

Lu 490 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés