Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les espoirs et les ambitions touristiques d’Essaouira post-Covid-19 réitérés




Les espoirs et les ambitions touristiques d’Essaouira post-Covid-19 réitérés
André Azoulay : La culture, l'écologie et le bien-être au cœur de la renaissance de la cité des Alizés
Nadia Fettah Alaoui : Mettre en valeur toutes les composantes de la richesse du Maroc

La feuille de route préparée par Essaouira pour la saison balnéaire et la rentrée de septembre ainsi que l'examen du dispositif sanitaire mis en place par la cité des Alizés, ont été au cœur de la visite de travail de la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui, samedi à Essaouira.
Accompagnée du conseiller de Sa Majesté le Roi et président fondateur de l'Association Essaouira-Mogador, André Azoulay, du gouverneur de la province d'Essaouira, Adil El Maliki, du délégué provincial du tourisme, du président du Conseil provincial du tourisme (CPT) et du président du bureau exécutif de l'Association Essaouira-Mogador, elle a ainsi visité les espaces les plus emblématiques du patrimoine culturel, historique et mémoriel de la ville, avant de se rendre à "Dar Souiri" pour assister à la présentation de ladite feuille de route.
S'exprimant à cette occasion, André Azoulay a souligné que cette visite se plaçait sous le signe de tous les espoirs et de toutes les ambitions pour Essaouira qui vient d'être classée aux côtés de Marrakech et de Fès par le grand magazine américain "Treasure and Leisure" dans les 10 meilleures destinations en Afrique et au Moyen-Orient. 
Il a mis en relief les choix pionniers faits par Essaouira il y a une trentaine d'années, en plaçant "la culture, l'écologie et le bien-être au cœur de la renaissance de la cité des Alizés, autant d'espaces et de disciplines qui seront désormais au cœur de la refondation et du renouveau du tourisme au Maroc et dans le monde pour la période post-Covid-19".
Après avoir relevé que "le tourisme de demain sera d'abord celui de l'écologie et du bien-être", il a mis en exergue la centralité de la culture dans la refondation de l'industrie touristique et hôtelière pour la période post-Covid-19. 
"Ici à Essaouira, nous invitons les arts en général et la culture, de façon globale, au banquet de la pensée, ce qui nous permet de progresser, d'avancer et d'être ce que les Souiris ont toujours revendiqué, à savoir l'universalité, l'altérité, l'art du vivre-ensemble et l'addition des différences", a-t-il soutenu. Et d'enchaîner qu'"Essaouira est aujourd'hui légitime dans son positionnement, ses ambitions, ses requêtes et ses exigences", notant que "nous sommes préparés à résister, à rebondir et à approfondir nos choix". 
De son côté, la ministre a saisi l’occasion pour mettre en exergue la stratégie visionnaire de SM le Roi Mohammed VI qui a placé la préservation de la santé des citoyens à la tête des priorités durant cette crise sanitaire inédite, tout en louant le haut degré de discipline et de responsabilité des Marocains, leur esprit de solidarité durant cette épreuve, ainsi que leur conformisme aux mesures préventives décrétées, ce qui a permis au pays de franchir avec confiance cette première étape.
Elle a, en outre, insisté sur la synergie des efforts pour assurer un succès collectif de la période post-confinement, tout en appelant les opérateurs et acteurs locaux à faire preuve d’une mobilisation constante pour la reprise progressive de l’activité touristique dans des conditions saines et sereines, le but étant de préserver la santé aussi bien des touristes que des employés.
Mettant en avant le grand potentiel touristique de ce Maroc riche et pluriel, avec tous les segments qui le composent (patrimonial, culturel, historique, balnéaire et rural), Nadia Fettah Alaoui a plaidé pour un travail “en synergie et en complémentarité” pour mettre en valeur toutes ces composantes qui font la richesse du Royaume et les faire ainsi découvrir à ses visiteurs.
Dans une déclaration à la presse à cette occasion, la ministre a, par ailleurs, précisé que sa visite à Essaouira intervient dans le cadre de la reprise de l'activité touristique et du démarrage de la nouvelle saison estivale, relevant avoir eu une rencontre avec les professionnels du secteur, axée sur les mesures préventives entreprises par les établissements touristiques (hôtels et restaurants) pour la lutte contre le Covid-19. Et d’ajouter que dans le cadre de la gestion de la pandémie, "nous avons érigé la sécurité sanitaire des citoyens et des employés en priorité, conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI".
Cette visite survient aussi dans le cadre d’une tournée dans différentes villes et destinations touristiques du Royaume, a-t-elle noté, soulignant qu'Essaouira figure parmi ces importantes destinations, en particulier lors de la période estivale.
Elle a, dans la foulée, expliqué que cette visite a offert l'opportunité de prendre connaissance aussi d’un programme touristique et culturel, mis en place par les acteurs de la ville et s'étalant sur plusieurs mois, tout en se félicitant de cette "feuille de route" qui est à même de favoriser une meilleure relance de l’activité touristique dans la cité des Alizés et de renforcer la confiance en ce secteur vital au niveau de cette destination et, partant, sur le plan national.
De son côté, le président du Conseil provincial du tourisme, Redwane Khanne, s'est félicité de la visite de la ministre, qui a été l’occasion d'échanger sur les différents aspects de la promotion du secteur du tourisme à Essaouira et d'aborder les effets de la pandémie sur ce secteur névralgique.
Il a affirmé, dans une déclaration similaire, que la ministre a fait part de son soutien à l’ensemble des acteurs économiques locaux afin qu'ils puissent surmonter cette crise et se projeter dans l'avenir avec beaucoup de sérénité, soutenant que "l’ensemble des opérateurs touristiques, notamment la chaîne de valeur liée à ce secteur, se conforment aujourd'hui avec rigueur aux mesures sanitaires et préventives mises en place pour accueillir leur clientèle dans les meilleures conditions optimales". 
 

Lundi 13 Juillet 2020

Lu 566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif