Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Les bâtiments relevant de la FNM bientôt aménagés en un complexe muséal


Libé
Jeudi 28 Avril 2022

Les bâtiments relevant de la Fondation nationale des musées (FNM) seront aménagés en un complexe muséal, en vertu d'une convention conclue avec plusieurs partenaires, indique mercredi un communiqué de la FNM.




Signée par le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du Budget, Faouzi Lakjaa, la directrice générale de l’Agence nationale des équipements publics, Zineb Benmoussa, et le président de la FNM, Mehdi Qotbi, cette convention a pour but de doter Rabat, "ville lumière, capitale de la culture", d’un complexe muséal consacré à la culture, le plus important du continent.




Le complexe culturel sera mitoyen au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) et abritera le musée du Continent, qui regroupera l’art africain dans toute sa diversité, le musée de Rabat et le centre de formation panafricain, dédié aux métiers de la conservation et de la restauration.




Le complexe communiquera par un passage souterrain avec le MMVI, qui sera, désormais, entièrement consacré à l’art moderne et contemporain avec une salle permanente dédiée à la peinture marocaine et son histoire, conclut le communiqué.

Bouillon de culture

Conférence
 
Le sociologue et chercheur français Alain Dieckhoff animera, le 06 mai prochain à la Maison Denise Masson relevant de l’Institut français de Marrakech (IFM), une conférence sous le thème "La religion recomposée: des piétismes aux nationalismes religieux".
Pour Alain Dieckhoff, les sociétés contemporaines sont traversées par un double mouvement d’effacement et de réaffirmation des croyances. La dynamique de réarmement religieux emprunte deux voies.


La première est celle du piétisme qui entend revenir aux "fondements de la foi" mais se détourne généralement de l’engagement politique alors que la seconde est celle d’un véritable activisme politique au nom du religieux qui débouche fréquemment sur des nationalismes religieux. Même si la sécularisation se poursuit par ailleurs, le réenchantement par le religieux a repris de la vigueur.


Alain Dieckhoff occupe les postes de directeur du Centre de recherches internationales (CERI) et directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS).




Lu 1027 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >