Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les afro-députés planchent au PAP sur l'évaluation de l'Agenda 2063 de l’UA


Libé
Jeudi 25 Août 2022

Les Commission permanentes du Parlement panafricain (PAP), devaient plancher hier à Midrand, en Afrique du Sud, sur l'évaluation des performances et des progrès du projet spécial «Agenda 2063» de l’Union africaine.

Les afro-députés, qui se réunissent du 22 août au 02 septembre à Johannesburg dans le cadre de la sixième législature du PAP, s’attelleront à évaluer la performance des organes de l'UA, y compris le Parlement panafricain, leurs impacts tangibles enregistrés jusqu'à présent et à proposer des domaines d'amélioration.

«L'évaluation portera spécifiquement sur les progrès en termes de qualité de  mise en œuvre et d'obtention de résultats tangibles conformément aux objectifs et aux cibles de l'Agenda 2063», a déclaré Tichawona Shumba, directeur du Bureau de la planification stratégique et de la mise en œuvre à la Commission de l’UA, informant qu’il y aura également une évaluation du niveau de réalisation ou de non-réalisation des objectifs fixés au niveau des Etats membres, de la Communauté économique régionale et de l'UA.

Il a expliqué que le processus sera consultatif avec des règles et des responsabilités claires pour les Etats membres, les Communautés économiques régionales et les autres institutions panafricaines. Les progrès continentaux seront mesurés en fonction du niveau d’atteinte des objectifs tracés, dont «Une Afrique prospère basée sur la croissance inclusive et le développement durable», «Un continent intégré, politiquement uni et basé sur les idéaux du panafricanisme» et «Une vision de la renaissance africaine», a souligné le responsable.

Et M. Shumba d’ajouter que les facteurs critiques de succès dépendent de l'engagement précoce de toutes les parties prenantes, du secteur privé, du milieu universitaire, des jeunes, des femmes, de la société civile et de la diaspora. «La réalisation du projet spécial Agenda 2063 nécessite d'énormes ressources financières, humaines et techniques», note-t-il.

Mercredi, un focus particulier a été porté sur le renforcement des liens entre le Parlement panafricain, la Commission de l’Union africaine (CUA), les Commissions économiques régionales (CER) et les autres organes directeurs dans la réalisation des objectifs du Parlement et de l’UA.

Par ailleurs, les interventions ont porté sur le rôle des parlementaires pour faciliter la mise en oeuvre des politiques, objectifs et programmes de l’Union africaine, ainsi que surveiller leur mise en œuvre effective par les différents organes.

Le Maroc est représenté à ce conclave panafricain par une délégation comprenant Aydi Youssef de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), Abdessamad Haiker du Parti Justice et développement (PJD), Laila Dahi du Rassemblement national des indépendants (RNI) et Khadija Arouhal du Parti du progrès et du socialisme (PPS).

Les afro-députés participent à cinq sessions thématiques qui marquent la reprise des activités parlementaires depuis la session ordinaire de juin dernier qui a été couronnée par l’élection du Bureau du PAP, des caucus représentant les cinq régions de l’Afrique, ainsi que des Commissions permanentes.

Le Parlement panafricain est l'un des organes de l'Union africaine tel que défini par le Traité instituant la Communauté économique africaine (Traité d'Abuja). Le Parlement est conçu comme une plateforme permettant aux citoyens de tous les Etats africains d’être impliqués dans les discussions et la prise de décision sur les problèmes et les défis auxquels le continent est confronté.

Le premier PAP a été inauguré le 18 mars 2004 à Addis-Abeba, en Ethiopie. Le Parlement panafricain a son siège à Midrand, en Afrique du Sud.


Lu 866 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p