Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Verts visent l’ exploit au pays du Nil


Pourvu que le Raja récupère ses éléments clés



En principe, le match de la demi-finale retour de la Ligue africaine des clubs champions entre leZamalek et leRaja aura lieu dimanche prochain à partir de 21 heures au stade du Caire. Pourlemoment, leRaja continue sa course contre lamontre dansl’espoir de récupérersesjoueurs contaminés parlaCovid-19.Aprèsle rétablissement deMohamed Zrida, Ayoub Nanah et Ilias El Haddad, les Verts souhaitent que d’autres joueurs s’ajoutent au groupe des éléments rétablis, sachant que six joueurs devaient effectuer hier un test de dépistage. Il s’agit d’Abdelilah Hafidi, Abderrahim Achakir, Zakaria El Ouardi, Mohamed Douik, Anas Jabroun et Soufiane Rahimi, alors que le reste de l’équipe, staffs compris, sera contrôlé aujourd’hui, quelques heures avantle départ pour l’Egypte. Anoter que le dernierjoueurrajaoui contrôlé positif a été le latéral gaucheAbdelilah Jbira quimanquera le retour comme lematch aller où il a été forfait à cause d’une blessure. Une foissur place, le Raja, tout comme son adversaire, devra passer un autre test, placé sous les soins de la CAF, qui aura lieu vendredi prochain, 48 heures avantl’opposition quis’annonce chaude pour les Verts. Ces derniers aborderont cette seconde manche avec le handicap de la défaite à l’aller par un à zéro, butmarqué parl’internationalmarocainAchraf Bencharki. Une confrontation qui n’obéit donc qu’à une seule équation pour les poulains de Jamal Sellami, sommés de jouer à fond leur chance dansl’espoir de renverserla donne face à une équipe duZamalek qui, elle aussi,serait diminuée par des absences de taille. Si l’on se réfère aux précédentes copies rendues par lesVerts aussi bien sur le plan national que continental, l’on peut dire qu’ils ont une carte à jouer et qu’ils sont capables de forcer une qualification à une finale de Ligue des champions qui leur fuit d’ailleurs depuisl’édition de 2002 lorsqu’ils étaient privés d’une quatrième étoile par ce même Zamalek. Pourvu que leRaja soit dans un grand jour et qu’il récupère tousses cadreslors de ce choc qui, comme à l’aller, se jouera à huis clos, ce qui est une donne à exploiter à bon escient parle staff technique duRaja. Pourrappel, la finale de la Ligue des champions 2020 aura lieu le 6 novembre prochain au stade du Caire à huis clos. Le premier club ayant décroché le sésame de l’ultime acte a été Al Ahly qui avait surclassé le Wydad en aller (0-2) et retour (3-1). Mohamed Bouarab

Libé
Mercredi 28 Octobre 2020

Lu 392 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 17:51 Les Verts raflent la mise