Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les ONG de Marrakech prêtent main forte aux artistes de Jemaâ El Fna




Les ONG de Marrakech prêtent main forte aux artistes de Jemaâ El Fna
Le Centre de développement de la région de Tensift (CDRT) s’est mobilisé en vue de prêter main forte aux artistes de la mythique place Jemaâ El Fna et ce, dans le cadre de l’élan national de solidarité et d’entraide visant à lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), ainsi que les conséquences engendrées par la crise induite par cette pandémie mondiale.
"Il s’agit de 50 artistes populaires, dont des conteurs, des animateurs de Halka, ainsi que des membres de troupes artistiques de la daqqa marrakchia et des Haouariates", a indiqué à la MAP le président de l’Association des artistes de Jemaa Fna, Abdelilah Ben Mkadem.
Ces artistes ont bénéficié de kits alimentaires composés de produits de première nécessité, a-t-il souligné, relevant que les bénéficiaires sont des artistes vivant au jour le jour de leurs créations artistiques dans la place Jemaâ El Fna.
Ces artistes ne disposant pas de cartes Ramed et donc n’ont pu bénéficier des aides octroyées dans le cadre du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, a-t-il expliqué.
De son côté, le président du CDRT, Ahmed Chehbouni, a souligné, dans une déclaration similaire, que cette catégorie d’artistes populaires a contribué durant des décennies au rayonnement de la place Jemaâ El Fna et à la préservation du patrimoine immatériel du Maroc.
Ne disposant pas encore de protection sociale, cette frange de la société a subi de plein fouet les répercussions de la pandémie du Covid-19, a-t-il déploré.
Par ailleurs, Ahmed Chehbouni a indiqué que le CDRT a distribué jusqu’à présent près de 471 paniers de produits de première nécessité d'une valeur de 104.700 DH au profit des familles démunies issues des douars de Bensalk (préfecture de Marrakech), des douars de Tidili et de la commune de Tamaslouhte (province d'Al Haouz) et des douars relevant de Sidi Bouothmane (province de Rhamna).
Tout en saluant les bonnes volontés qui ont contribué à cette action louable, il a appelé à poursuivre ce formidable élan de solidarité surtout que les habitants de deux douars de Rhamna viennent de faire appel à "notre solidarité".

Vendredi 17 Avril 2020

Lu 1138 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif