Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Marocains, première communauté d'étudiants étrangers en France

36.000 de nos compatriotes poursuivent leurs études dans l’Hexagone




36.000 Marocains poursuivent leurs études en France, formant ainsi la première communauté d’étudiants étrangers devant les Chinois, a affirmé l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault.
S’exprimant en marge de l’inauguration mardi à Fès du nouveau campus France-Maroc, il a souligné que la présence remarquable des étudiants marocains en France, qui souvent font le choix de cursus exigeants et réussissent très bien dans leurs études, est un des marqueurs de la relation unique et exceptionnelle existant entre la France et le Maroc.
L’ouverture du Campus France à Fès permettra de recevoir ces étudiants, mais aussi ceux de Meknès et de l’Oriental, dans des conditions optimales et professionnelles, a-t-il expliqué, indiquant que ce campus leur offrira un service de proximité et leur évitera de se déplacer dans la capitale. C’est donc un progrès, qui devrait renforcer encore la mobilité des étudiants marocains vers la France.
Le diplomate a, dans ce sens, rappelé que depuis 2013, la France et le Maroc ont érigé la formation de la jeunesse en priorité de la relation bilatérale. Une coopération très étroite était mise en place dans le domaine de l’éducation, de la formation professionnelle et de la formation supérieure des jeunes.
La formation supérieure est capitale pour l’avenir des deux pays, a poursuivi le diplomate, notant que 850.000 jeunes Marocains sont aujourd’hui à l’université contre 300.000 il y a seulement six ans.
Selon le diplomate français, un important programme de bourses a été mis en place permettant chaque année à plus de 500 étudiants de se rendre en France.
Un nouveau campus France-Maroc qui a été inauguré mardi à Fès en présence de nombreuses personnalités  s’adresse aux étudiants souhaitant poursuivre leurs études supérieures en France, ou à ceux qui devront se rendre dans ce pays pour participer à un concours ou à un entretien de sélection pour intégrer une formation ou effectuer un stage dans le cadre de son cursus de formation.

Jeudi 22 Décembre 2016

Lu 796 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés