Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Eléphants de Côte d'Ivoire lorgnent le toit de l'Afrique




Les Eléphants de Côte d'Ivoire lorgnent le toit de l'Afrique
Champions d’Afrique à deux reprises (1992 et 2015), les Eléphants de Côte d’Ivoire débarquent cet été en Egypte avec l’objectif d’aller le plus loin possible dans la compétition, voire remporter la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dont ils disputent la 23ème phase finale de leur histoire.
Les poulains d’Ibrahim Kamara aspirent, en effet, à redorer le blason du foot ivoirien après le revers subi lors de la CAN-2017 quand ils ont été éliminés dès la phase de poule ainsi que la disqualification face au Maroc en dernier match des éliminatoires de la dernière Coupe du monde en Russie. Deux grosses déconvenues qui avaient plongé le foot ivoirien dans la tourmente.
En terre des Pharaons, l’aventure de la Côte d’Ivoire est loin d’être une promenade de santé. Dès la phase de poule, les Eléphants auront à composer avec deux poids lourds du foot africain, le Maroc et l’Afrique du Sud, sans compter la Namibie, Poucet du groupe certes mais dont les dernières prestations en font un sérieux outsider.
Pour ce faire, la Côte d’Ivoire, 11ème africain et 63ème mondial dans le dernier classement FIFA, se présente avec une formation composée de vétérans capés et de jeunes talents qui aspirent à s’affirmer en plein ciel africain. Parmi ces joueurs, figure incontestablement Nicolas Pépé, pépite du FC Lille et récent lauréat du prix Marc-Vivien Foé récompensant le joueur africain de l'année en Ligue 1.
Courtisé par les plus grands clubs de l’Europe, le jeune Ivoirien de 24 ans a le vent en poupe après avoir fait trembler les filets à 22 reprises cette saison en Ligue 1, avec en bonus 11 passes décisives.
En plus du jeune prodige lillois, la Côte d’Ivoire fonde de grands espoirs sur d’autres joueurs non moins talentueux, en l’occurrence Serge Aurier, le défenseur des Spurs de Tottenham, Bony Wilfried l’avant-centre d’Al Arabi Sport Club, Max Alain Gradel, le milieu de terrain de Toulouse ou encore l’attaquant de pointe de Crystal Palace Wilfried Zaha.

Les blessures, une épine
dans le pied des Eléphants

Après un stage de concentration en France, la Côte d’Ivoire vient d’entamer la dernière ligne droite de sa préparation à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis. Le rassemblement des Eléphants a été perturbé par des blessures et des absences qui donnent du fil à retordre au technicien Kamara Ibrahim à quelques jours de la compétition.
En plus du forfait du gardien de but de l’ASEC Mimosas Cissé Abdoul Karim, blessé, la défense des Eléphants pâtira de l’absence, pour blessures également, de piliers de l’équipe, notamment celles de Ghislain Konan et du défenseur de Manchester United, Eric Bailly.

Des matches amicaux
en demi-teinte :

Les matches amicaux disputés par la Côte d’Ivoire font ressortir un bilan mi-figue mi-raisin. Les Elépants ont, d’abord, surclassé les Comores (3-1) sur la pelouse du stade de la Libération de Boulogne-Sur-Mer (France).
Lors de ce duel, le vétéran Wilfried Bony, visiblement en très bonne forme, a réussi un doublé, rassurant quant aux capacités offensives des Eléphants en l’absence notamment de Gervinho, écarté sans ménagement par le sélectionneur ivoirien.
En deuxième match de préparation, les Ivoiriens, en manque d’inspiration, ont été surpris par l’Ouganda à Abu Dhabi sur le score étriqué de (1-0).
Qu'à cela ne tienne, après l’époque de Drogba, Yaya Touré, Kolo Touré et quatre ans passés de leur dernier succès en CAN, les Eléphants se présentent en Egypte avec une formation en pleine cure de jouvence mais qui a, pour autant, l'intention de barrir à nouveau sur le toit de l’Afrique.

Mercredi 19 Juin 2019

Lu 668 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com