Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Berkanis décrochent le Graal


La RSB rejoint le cercle réduit des clubs marocains sacrés sur le plan continental



La Renaissance de Berkane vient d’écrire une seconde ligne dans son palmarès qui commence à prendre forme.Aprèsla consécration nationale en 2018 avec un titre de Coupe du Trône, place à la distinction continentale.Dimanche au Complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat, la RSB n’a pas laissé filer l’occasion pour remporter la Coupe de laConfédérationCAF au détriment de la formation égyptienne de Pyramids, et ce après avoir plié le sort de cette opposition sur le courtscore de 1 à 0. Si,surle papier,tout prêtait à croire que cette édition seraitla bonne pourlaRSBaprès avoir été finalistemalheureuse en 2019 (victoire duZamalek aux tirs au but), la réalité du terrain a été tout autre. Ce n’était pas gagné d’avance pourlesreprésentants du football national qui avaient fort à faire devant un adversaire au jeu similaire au leur. Une confrontation musclée entre deux protagonistes qui se disputaient crânement les ballons, produisant un football frôlant leslimites du correct, ce qui a poussé l’arbitre camerounais à brandir des cartons et à fermer les yeux sur certains gestes dont le coup de pied de Larbi Naji qui aurait pu coûter cher à ses partenaires. Comme précité, l’unique réalisation a été l’œuvre de Ioussoufo Dayo à la 15ème minute. But qui a fait beaucoup de bien aux Berkanis qui, tout en laissant la possession du ballon à l’adversaire,se sont créé quelques occasions non concrétisées par Hamada Laachir et Mohcine Iajour. La seconde période a été à l’image de la première. Le club égyptien, qui courait lui aussi derrière son premiertitremajeur, a beaumanœuvrermaissans pouvoir inquiéter une arrière-garde berkanie qui tenait le coup, orchestrée de main de maître par Zouhir Laaroubi, le keeper qui a gagné le CHAN avec l’EN des locaux, la Ligue des champions avec leWydad etle voilà qui étoffe sonCVpersonnel par uneC2 continentale avec laRSB. Une Renaissance de Berkane qui rejoint le lot des clubs marocains ayant déjà remporté la Coupe de la CAF, à savoir le Kawkab de Marrakech en 1995, l’ASFAR en 2005, le FUS deRabat en 2010, le Maghreb de Fès en 2011 et le Raja de Casablanca en 2018. Finaliste en 2019 et lauréate de l’épreuve en 2020, la RSB retrouvera de nouveau ce concours continental où elle aura à défendre son titre, avec comme autre engagé du football national, le TAS en sa qualité de vainqueur de la dernière édition de la Coupe du Trône. 

Mohamed Bouarab
Lundi 26 Octobre 2020

Lu 243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 17:51 Les Verts raflent la mise