LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le zéro pointé a ravi la vedette : La pole position aux couleurs rouges

Lundi 14 Septembre 2009

Le zéro pointé a ravi la vedette : La pole position aux couleurs rouges
Le Wydad de Casablanca et le Kawkab de Marrakech restent les deux clubs qui ont profité jusqu’ici de la seconde journée du championnat national de première division de football, dont les débats ont été entamés jeudi pour prendre fin aujourd’hui lundi par la programmation de la rencontre Olympique de Khouribga-Difaâ Hassani d’El Jadida.
Comme précité le bal de la compétition a été ouvert jeudi par la confrontation ayant mis aux prises à Safi l’Olympique local au KACM. Les Marrakchis sont parvenus à réussir un joli hold-up, trouvant la faille sur un tir des trente mètres de Koné pour se replier par la suite en défense et assurer les trois points de la victoire. Mission pleinement accomplie, puisque le Kawkab a porté son capital points à six unités, ce qui lui permet d’occuper la pole position, ex-aequo avec un Wydad qui a annoncé la couleur d’entrée.
Vainqueurs lors de la journée inaugurale à Rabat au dépens du FUS, les Rouge et Blanc n’ont pas lâché prise en se produisant pour la première fois de la saison, de façon officielle s’entend, devant leur public.
Et ce sont les nouvelles recrues du WAC qui se sont illustrées de la plus belle manière : le Congolais Lys Mouiths a été l’auteur d’un doublé, sachant qu’il avait inscrit un but contre le FUS, avant que Mohamed Armoumen ne corse l’addition à l’approche de la fin du temps réglementaire. Quant à la JSM, son unique but a été signé Abderrazak Sakim qui a retrouvé cette saison la formation phare de Laâyoune après un passage ponctué par plus de bas que de haut dans la demeure Wydadie.
Pour ce qui est des matches disputés samedi, le zéro pointé a ravi hélas la vedette.
Le choc du stade Al Inbiât à Agadir n’a pas tenu ses promesses et fut d’un niveau quelconque pour qu’il se termine sur un nul blanc. Résultat qui a scellé les débats des deux autres confrontations ayant opposé l’Ittihad de Khémisset au FUS de Rabat et l’ASFAR au Moghreb de Tétouan. Des issues de parité  n’arrangeant point ces équipes qui, lors de la première journée, n’avaient pas réussi à s’imposer.


MOHAMED BOUARAB

Lu 288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter