Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le verdict du TAS concernant la finale retour de la Ligue des champions sera prononcé incessamment

Le WAC dans l’expectative




C’est au plus tard aujourd’hui que le TAS (Tribunal arbitral du sport) devrait rendre son verdict concernant le dossier de la finale retour de la Ligue africaine des clubs champions. Qui du Wydad ou de l’Espérance de Tunis obtiendra donc gain de cause dans cette affaire qui a tenu en haleine le public des deux parties ?
Lundi devant les juges du TAS à Lausanne, le président du WAC, Saïd Nassiri, assisté par deux avocates suissesses, a fait valoir les arguments du Wydad, sachant que dans son appel, le club casablancais a "sollicité, à titre principal, que la décision attaquée soit annulée et que le titre de vainqueur de la Ligue des champions 2018/2019 ainsi que la prime en cas de victoire lui soient attribués".
La journée de lundi a vu également la partie tunisoise défendre son dossier, fondant son appel sur le fait que « la décision du Comité exécutif de la CAF soit déclarée nulle et non avenue, d’être ainsi déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019, de pouvoir conserver le trophée et les médailles décernés le 31 mai 2019 et d’ordonner à la CAF le paiement de la prime allouée au vainqueur».
Le WAC et l’EST avaient jugé bon de saisir le TAS après que le Comité exécutif de la Confédération africaine de football avait tenu le 5 juin dernier une réunion en urgence à Paris à l’issue de laquelle il avait décidé de faire rejouer sur un terrain neutre cette finale retour de la C1, tout en tenant compte du résultat de la finale aller disputée à Rabat et sanctionnée par une issue de parité, un partout.
Cet ultime acte qui a eu pour cadre le stade Radès a été interrompu au moment où le Wydad, mené à la marque, avait inscrit un but des plus valables par Walid El Karti, refusé par l’arbitre gambien Bakary Gassama pour hors-jeu. Le WAC, dans son droit légitime, a demandé au  referee de recourir à la VAR, mais la suite a été rocambolesque : la VAR a été défaillante comme cela a été le cas lors de la précédente édition de la C1, toujours dans ce même stade de Radès entre Al Ahly d’Egypte et l’Espérance qui en a profité pour remporter le trophée en 2018.
Un incident qui survient deux fois de suite dans une compétition majeure ne peut être dû au hasard. Il y a anguille sous roche et l’on souhaite que le TAS donne raison au Wydad qui s’est dépensé à fond dans sa campagne africaine en vue d’atteindre son objectif à savoir la consécration finale pour la troisième fois de son histoire.  
Mohamed Bouarab

​El Kaabi officiellement wydadi

Ayoub El Kaabi a rejoint le Wydad à titre de prêt et ce jusqu’à fin décembre. L’option de prolonger le contrat jusqu’à la fin de la saison 2019-2020 reste possible si le WAC et le club chinois de Hebei China Fortune parviennent à trouver un accord. 
L’international marocain serait donc d’un grand apport pour les Rouges qui, lors de la saison écoulée, ont beaucoup souffert de l’absence d’un avant-centre de métier, suite aux modestes prestations de l’attaquant libérien William Jebbour qui a vu son contrat résilié.  
A noter que le salaire d’Ayoub El Kaabi sera supporté durant ces mois de prêt par Hebei China Fortune.

Libé
Mercredi 31 Juillet 2019

Lu 8117 fois


1.Posté par Bechir saidi le 31/07/2019 05:49 (depuis mobile)
Mise à jour des décisions de la TAS

2.Posté par Filali hatem le 31/07/2019 09:52 (depuis mobile)
Le VAR etait fonctionnel lors de la finale entre l''esperance et al ahli et il n''y a eu aucun incident. Arretez donc d''induire les lecteurs en erreur et gardez SVP votre sens du professionnalisme.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 20:32 Nayef Aguerd, adaptation express

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:38 Jaime Pacheco nouvel entraîneur du Zamalek