Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le point Mercato : Les emplettes des clubs marocains tributaires de l’importance de leurs bourses respectives




A quelques semaines du début des hostilités dominicales, les clubs marocains poursuivent leurs recrutements estivaux pour palier la fuite en avant de leurs meilleurs talents

Le WAC fait du neuf
avec du vieux

Même si cela s’apparente à du recyclage, force est de constater que c’est un épilogue qui va bien au-delà des ambitions initiales. En quête d’un avant-centre depuis le départ de William Djebbour, le Wydad de Casablanca s’est longtemps cassé les dents, notamment en recrutant le Nigérian Chikatara ou encore l’Argentin Quintana. Deux flops retentissants qui n’ont pas fait oublier le souvenir des 19 buts inscrits par le Libérien Djebbour lors de la saison du dernier titre wydadi (2016-2017). Et à en croire les dernières nouvelles, la direction du WAC ne l’a pas non plus omis, puisque le joueur libérien vient d’être réengagé par le club casaoui pour un contrat de deux ans et demi.

Banoun prolonge
Alors que tout le monde l’envoyait vers le club d'Al Wahda en Arabie Saoudite, le défenseur rajaoui aurait finalement prolongé de trois années supplémentaires son contrat qui devait se terminer en 2019, confirmant ainsi l’idée selon laquelle Badr Banoun vit un été mouvementé après avoir été écarté de la liste des 23 Mondialistes, au dernier moment par le sélectionneur Hervé Renard. Et ce n’est pas près de s’arrêter, car selon les dernières nouvelles, cette prolongation n’est en réalité qu’un camouflet, puisque le droitier de 23 ans prendra certainement la direction du club saoudien mais sous forme de prêt payant. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que s’il franchit le pas, Badr Banoun hypothéquera toutes ses chances de rejouer à court terme avec l’équipe nationale.   

Tanger déniche une pépite
On ne peut pas affirmer avec certitude que le championnat camerounais est moins coté que notre Botola nationale, mais la signature du Camerounais, Rostand Junior Mbai (23 ans), meilleur artilleur l’an passé (20 buts), renseigne sur le statut de notre championnat. Considéré comme un tremplin vers l’étranger, pour le désormais ex-pensionnaire du Dragon Yaoundé, le contrat à long terme (4 ans) qu’il vient de signer avec le champion en titre, l’Ittihad de Tanger, est perçu par le club nordiste comme un renfort de poids, recruté au nez et à la barbe de mastodontes du football marocain, à l’instar du Wydad et du Raja Casablanca, mais également continental.

Majid reste à Rabat
Un temps annoncé bouclé par M'hamed Fakhir, le mercato de l’AS FAR de Rabat a connu un dernier rebondissement, en accueillant sous forme de prêt, Ayman Majid, le gardien du club mitoyen, le FUS de Rabat. L’accord n’a pas été simple à trouver entre les deux parties, surtout à cause de la volonté du FUS d’envoyer son ex-gardien au Moghreb de Tétouan. Le refus catégorique de ce dernier a poussé sa direction à se montrer plus flexible. A vrai dire, le départ de Majid ne constitue pas vraiment une perte insurmontable, car hormis une rencontre de grande qualité contre le TP Mazembe, il a plus brillé par ses bourdes que par ses exploits. D’autant plus que sa relation avec son entraîneur, Walid Regragui, se serait détériorée depuis quelques mois.

Chady Chaabi
Jeudi 2 Août 2018

Lu 698 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:18 Jawad Yamiq proche du Getafe