Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le niet unanime aux agissements des stipendiés d’Alger


Gouvernement et partis politiques réunis à Laâyoune



Chaque fois qu’il s’agit d’une cause nationale, le peuple marocain met ses préoccupations au second plan. Les partis politiques, les composantes de la société civile, les citoyens de toutes les couches oublient leurs rivalités et parlent d’une même voix, faisant  converger leur action vers le même objectif qui est la défense de l’intégrité territoriale du pays. 
Les partis politiques en donnent aujourd’hui une autre preuve, si besoin en est, à partir de Laâyoune.
Laâyoune, capitale de nos provinces sahariennes, a toujours été choisie par Sa Majesté le Roi pour annoncer les grands évènements et donner le coup d’envoi des grands projets. Ce fut le cas en 2007  lorsque, surprenant tous les observateurs, le Souverain avait annoncé la décision d’octroyer une large autonomie à ces provinces, permettant ainsi à leurs habitants de prendre la gestion de leurs affaires en main. En 2016, le Souverain ayant choisi de célébrer le 42ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte à Laâyoune, y présida les cérémonies de signatures de nombreux projets  pour une enveloppe budgétaire totale de 177 milliards de dirhams. 
C’est donc au tour des leaders des partis politiques et des responsables gouvernementaux de faire de la ville de Laâyoune, la seconde capitale du Royaume en  y mettant au point les préparatifs d’un grand rassemblement, les dimanche 8 et lundi 9 avril et qui sera suivi, le 14 du même mois d’une mini-Marche Verte que des milliers de Sahraouis entameront en direction de Mahbes pour dire non aux ennemis de l’intégrité territoriale.
La décision  de rassembler les leaders des partis politiques et de tenir ce grand rassemblement populaire aurait été prise en concertation entre les différentes composantes du champ politique national et le chef du gouvernement. Ainsi, les rassemblements réuniront les élus locaux et les militants des différentes formations politiques dans les provinces des régions de Dakhla-Oued Eddahab et de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.
Cette initiative, qui reflète le degré de sensibilisation et de mobilisation des forces vives de la nation, toutes tendances et sensibilités confondues, intervient juste après le message Royal adressé, au Secrétaire général de l’ONU, le mettant en garde contre les agissements du Polisario. Elle vient à point nommé, après les déclarations de responsables algériens réfutant leur incontestable responsabilité dans le conflit du Sahara, et  en guise de réponse aux provocations des séparatistes qui squattent illégalement la zone tampon située à l’Est du Mur de défense et qui manœuvrent depuis longtemps pour pousser le Maroc à la guerre.
Mais conscient de l’objectif visé par l’Algérie, à travers les manœuvres sournoises  du Polisario, le Royaume ne tombera jamais dans ce piège. Rabat qui a opté  pour la sagesse, utilisera d’abord  l’option diplomatique en vue d’obtenir une condamnation sans appel du Polisario pour ses violations du cessez-le-feu décrété par les Nations unies et pour son irrespect de la légalité internationale.
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 9 Avril 2018

Lu 2254 fois


1.Posté par Khalid le 09/04/2018 12:54
C est un territoire marocain qui circule dans les veines de chaques marocaines et marocains .
Le Sahara est marocain , point barre.
La pseudo milice arabo bedouine du polisario devrait commencé par arreter de boire du (sidi brahim), boisson alcoolisée non homologués produite en Algérie aux effets néfastes politiquement parlant , ils en savent quelques choses au palais d Alger.
Le pastis, c'est comme les seins. Un c'est pas assez et trois c'est trop"
(Fernandel)

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés