Le jour où Elton John a vu la reine Elizabeth II perdre son sang-froid


Samedi 12 Octobre 2019

Après avoir produit son propre biopic, Elton John est désormais sur le point de dévoiler ses mémoires. Le 15 octobre prochain, les fans du chanteur pourront mettre la main sur son ouvrage Me, Elton John. En plus d'y retranscrire son parcours déjanté dans le milieu du show business, l'artiste de 72 ans évoque également ses relations étroites avec la famille royale. Ce n'est un secret pour personne, l'interprète de Your Song était un grand ami de la princesse Diana. Et il s'entendait tout aussi bien avec la reine Elizabeth II, au point d'assister à une scène surréaliste.
Alors qu'il était convié à une soirée en compagnie de la monarque, il assure avoir vu la monarque gifler son neveu, le vicomte Linley. D'après le chanteur, la grand-mère de William et Harry n'aurait pas apprécié de se faire snober par le fils de sa sœur, la princesse Margaret. «Je l'ai vue approcher le vicomte Linley et lui demander de surveiller sa sœur, qui était tombée malade et s'était retirée dans sa chambre», se souvient Elton John. «Quand il a essayé à plusieurs reprises de la repousser, la reine l'a giflé légèrement en disant : 'Ne pas -GIFLE- argumenter -GIFLE- avec -GIFLE- moi -GIFLE- Je -GIFLE- suis -GIFLE- LA REINE !'» Une leçon que le jeune vicomte a semble-t-il retenu puisqu'il s'est ensuite empressé de faire ce qu'on lui demandait.
Elton John poursuit : «En partant, elle m'a vu la regarder, elle m'a fait un clin d'œil et est partie». Et de conclure : «Je sais que l’image publique de la reine n’est pas une image de légèreté, mais… en privé, elle pourrait être hilarante». On n'en doute pas !


Lu 703 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br