Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gros mensonge de Melania Trump sur son fils Barron




S tephanie Winston Wolkoff, une ancienne conseillère de Melania Trump, a fait des révélations fracassantes sur la première dame des Etats-Unis dans son livre Melania et moi, où elle raconte notamment pourquoi elles, qui étaient si proches, ne se parlent plus.

Elle explique aussi qu’il y a beaucoup de tensions entre Melania et Ivanka Trump. Mais elle révèle également certaines choses sur son fils Barron (14 ans), et cela ne devrait pas plaire à la First Lady, qui est une véritable mère poule avec lui.

Selon Stephanie Winston Wolkoff, Melania Trump ment quand elle raconte qu’elle n’a jamais eu besoin d’une nounou pour s’occuper de Barron. “Melania a toujours entretenu un mythe selon lequel elle n’a jamais engagé de nounou quand Barron était jeune et qu’elle a attendu qu’il rentre à l’école pour créer son entreprise”, écrit Stephanie Winston Wolkoff dans son livre.

D’après cette dernière, le personnel de maison a toujours été présent pour aider Melania Trump à s’occuper de son fils. Sa propre mère était aussi souvent là. En 2018, alors que de nombreuses rumeurs circulaient sur Barron, que ses parents tentent au mieux de protéger de toute l’attention médiatique, la présidence avait reconnu dans The Post “qu’il y “avait une jeune femme” qui “travaillait avec Barron”, et qui s’occupait de lui quand ses deux parents étaient en déplacement. Depuis qu’il vit à la Maison-Blanche, l’adolescent de 14 ans est élevé différemment d’avant. Ses parents font tout pour le préserver et empêcher leurs adversaires politiques de l’utiliser ou de s’en prendre à lui.

Charlize Theron, une maman comblée

Charlize Theron est une femme comblée. Reconnue pour son travail à Hollywood, titulaire d’un Oscar pour le film Monster, l’actrice de 45 ans est également une maman fière de deux filles.

Fait rare pour être notifié : la comédienne sud-africaine naturalisée américaine a décidé de dévoiler quelques éléments de sa vie de famille sur Instagram. Le 26 septembre, elle a partagé sur le réseau social des clichés de ses deux enfants, Jackson et August, âgées de huit et cinq ans.

Une publication qui visait à célébrer le National Daughter’s Day, la journée internationale des filles. “Mon coeur appartient à ces deux magnifiques puissances. Je ne serai jamais la même”, a écrit la star. En 2012, Charlize Theron est devenue maman pour la première fois, à la suite de l’adoption de Jackson, en Afrique du Sud. La petite fille transgenre ne cesse de recevoir le soutien de l’actrice.

Sa petite soeur, August, est quant à elle arrivée en août 2015. Maman poule, Charlize Theron a adapté ses horaires pour être le plus possible présente pour ses enfants. “J’ai décidé de me caler sur les horaires français ! Je pars de chez moi à 9 heures 30 et je rentre avant 18 heures 30. Cela me permet d’avoir une vie familiale très équilibrée et d’être présente pour mes enfants”, révélait-elle en 2017 dans une interview à Gala. Fière de ses origines, Charlize Theron tente d’inculquer une partie de sa culture à ses filles. “Je leur ai appris un peu d’afrikaans (une des langues officielles d’Afrique du Sud), mais c’est une langue remplie d’une histoire très conflictuelle”, avait-elle confié en 2019 dans une interview à l’émission The Graham Norton Show. “J’élève deux magnifiques filles noires et fières, et je veux qu’elles se trouvent sans nécessairement leur imposer mes ancêtres”. Féministe, elle doit également leur apprendre à être autonome.

Dernièrement, Charlize Theron s’est confiée sans complexe sur sa vie de célibataire. “J’ai eu quelques rendez-vous, mais je ne suis sortie avec personne depuis plus de cinq ans”, révélaitelle auprès de Drew Barrymore. “Je peux honnêtement dire ceci sur ma vie : je ne me sens pas seule. Une fois que j’ai eu mes enfants (...), à la fin de ma journée, je me couche et je me dis : ‘Oh mon Dieu, je ne voudrais pas ce que ce jour soit différent’”.

Libé
Vendredi 2 Octobre 2020

Lu 487 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Octobre 2020 - 02:54 Premier achat de riche de Gad El Maleh

Vendredi 23 Octobre 2020 - 23:59 Billie Eilish promet un nouveau single pour novembre