Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le foot algérien secoué par le hooliganisme

La Ligue étudie des sanctions après des violences ayant fait 100 blessés dans un stade




Le foot algérien secoué par le hooliganisme
La Ligue algérienne de football professionnel (LFP) va étudier d'éventuelles sanctions après des violences entre supporters ayant fait une centaine de blessés ce week-end en demi-finale de Coupe d'Algérie entre clubs rivaux historiques, a annoncé dimanche un responsable à l'AFP.
Le match opposant vendredi la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) et le Mouloudia d'Alger (MCA), dont chaque rencontre est un "clasico" sous haute tension, avait été délocalisé à Constantine (430 km à l'est d'Alger), en raison de la capacité insuffisante du stade de la JSK à Tizi-Ouzou (100 km à l'est d'Alger).
De nombreux projectiles ont été lancés par des supporteurs sur les tribunes adverses et sur le terrain. Des policiers en tenue anti-émeute sont intervenus dans les tribunes et ont notamment fait usage de canons à eau, selon des images télévisées.
Selon le directeur général du Centre hospitalo-universitaire de Constatine, Djamel Benyessaad, cité par l'agence d'Etat APS, 104 personnes y ont été admises pour des "blessures légères" liées au match et deux supporters du MCA sont toujours "sous surveillance médicale".
"La commission de discipline va se réunir (...) pour examiner les incidents du match JSK-MCA. Nous attendons les rapports du commissaire du match et des services de sécurité pour déterminer les responsabilités", a déclaré à l'AFP Amar Bahloul, président du directoire de la LFP.
"Le match sur le terrain s'est déroulé sans incident grave, l'arbitre a très bien géré la partie", a-t-il ajouté.
Une cinquantaine de supporters des deux clubs ont été arrêtés, a confié une source policière à l'APS.
Le MCA a accusé la JSK, club hôte, d'avoir volontairement choisi le stade de Constantine, en raison de la rivalité qu'entretient également son club résident, le CSC, avec l'équipe algéroise. Des images diffusées par des sites sportifs algériens montrent des supporteurs du CSC armés de frondes artisanales lançant des projectiles sur la tribune du MCA.
La JSK s'est finalement qualifiée aux tirs au but, le score étant vierge à l'issue des prolongations.
Lors du précédent match entre les deux équipes, début avril à Tizi-Ouzou, le gardien du MCA, Faouzi Chaouchi, titulaire en sélection nationale et habitué des comportements antisportifs, avait échangé des crachats et des coups avec un stadier. Il a écopé d'un carton rouge et de cinq matches de suspension dont trois ferme.
Par ailleurs, vendredi, un match en retard du championnat opposant le Mouloudia d'Oran (MCO) au Chabab de Belouizdad (CRB) a dû être arrêté par l'arbitre à 12 minutes de la fin, en raison de l'envahissement du terrain par des supporteurs.

Mardi 17 Avril 2018

Lu 171 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés