Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le derby phosphatier tourne à l’ avantage de l’OCK


Chouaib Sahnoun
Lundi 25 Avril 2022

Le derby phosphatier tourne à l’ avantage de l’OCK
Pour le compte de la 22ème journée de la Botola Pro Inwi, Khouribguis et Ouedzamis ont sorti un bon match, dimanche au complexe OCP, dans une rencontre riche en rebondissements.
Les deux équipes affichent les mêmes ambitions, à savoir quitter la zone de turbulences qui mène à la relégation. Et ce sont les Khouribguis qui se sont mis les premiers en évidence. Après une contre-attaque rapide, Hamza Hajjar s’infiltre dans la surface de réparation et Roraf le fauche provoquant un penalty indiscutable. A la transformation Hossam Amaanan qui, d’une frappe sèche, loge le cuir au fond des filets de Boujad (21’).
Dominateur en début de rencontre, l’Olympique était à deux doigts d'aggraver le score par Amaanan laissé seul par les défenseurs locaux qui ont cru que l’attaquant était hors-jeu, mais sa reprise de la tête a été dégagée par le gardien. Les Ouedzamis n’ont pu riposter aux attaques successives et dangereuses des visiteurs.
Après vingt-cinq minutes de jeu, le RCOZ commence à sortir la tête de l'eau et se crée sa première véritable occasion à la 30’, suite à une sortie hasardeuse de Ferni après un coup franc. Peu après, la physionomie du match change complètement, le Rapide domine totalement l’Olympique qui ne fait que se défendre. Les hommes du Suisse Guglielmo Arena se sont créé plusieurs occasions loupées lamentablement. Ils exercent un pressing constant sur des Khouribguis acculés à se défendre. En bon technicien, le coach du RCOZ exhorte ses joueurs à attaquer davantage. Ainsi, sur un coup franc bien botté, Saad Morsli trouve les filets de Ferni à la 38’. Ce but égalisateur donne des ailes aux Ouedzamis devenus inarrêtables se passant la balle comme à l’entraînement. L’entrée de Tomi Sung à la 70’ donne du tonus à l’attaque des Khouribguis. En effet, à la 73’, le Botswanais, d’une frappe imparable, bat Boujad et double la mise pour les siens.
Les protégés d’Ouarrad gèrent convenablement le match jusqu’au sifflet final. La rencontre s’est soldée par la victoire de l’OCK qui s’est hissé à la 11ème place avec 27 points aux côtés de l’Ittihad de Tanger, tandis que le Rapide d’Oued-Zem est toujours lanterne rouge avec 15 points dans l’escarcelle. 


Lu 1884 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS