Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le derby casablancais pose des défis sécuritaires et organisationnels multiples


Les matches du derby qui opposent le Raja au Wydad posent des défis sécuritaires constamment renouvelés, combinés à la sensibilité des aspects sécuritaires ayant trait à ces rencontres, où chaque détail a son poids dans la réussite globale de cet évènement, a affirmé le préfet de police de Casablanca, Abdellah El Ouardi.

L’organisation de l’aspect sécuritaire du derby n’est pas une tâche de tout repos, tant sur les plans personnel que professionnel, d’autant plus que dès la phase de préparation et de mise en oeuvre des mesures sécuritaires encadrant ce grand rendez-vous footballistique, chaque détail vaut son pesant d’or alors que l’ensemble des intervenants doivent être conscients des missions qui leur sont assujetties pour la réussite de cet évènement, a indique M. El Ouardi dans une interview parue dans la “Revue de police”, dans son édition du mois de septembre. Le derby casablancais est, en effet, un évènement qui requiert la mobilisation de toutes les compétences et expertises policières disponibles, outre les ressources humaines et moyens logistiques et matériels de la préfecture de Casablanca et au niveau central, a-t-il fait valoir, notant que sur le terrain, la préparation du derby repose sur une planification préalable minutieuse de l’ensemble des opérations précédant, accompagnant ou suivant le match, un processus durant lequel les agents de la police doivent maintenir le même niveau de vigilance et de concentration jusqu’à la dispersion totale des spectateurs et le retour de chacun d’eux sain et sauf chez lui.

Eu égard à l’interférence des missions qui incombent aux différents intervenants dans la gestion de ce match et la multiplicité de l’action policière, le maintien de l’ordre durant ce derby est l’une des épreuves les plus délicates dans la carrière d’un préfet de police d’une métropole comme Casablanca, dans la mesure où la complémentarité, la coordination et la communication entre le commandement et les unités sur le terrain jouent un rôle clé dans la réussite de cet important rendez-vous, a-t-il soutenu. M. El Ouardi a poursuivi dans ce sens que la préparation de ce derby commence dès l’annonce de la date de sa tenue, à travers des réunions au plus haut niveau sous la supervision du wali de la région Casablanca-Settat, avec la participation de l’ensemble des parties prenantes (sécurité, administration, service), l’objectif étant de passer au peigne fin tous les aspects organisationnels de ce match et la coordination entre les autorités publiques, sécuritaires et territoriales ainsi qu’avec les conseils élus et les représentants des deux clubs.

Le préfet de police de Casablanca a souligné également que la préparation et la gestion sécuritaire du derby nécessitent la mobilisation des fonctionnaires de la sûreté nationale et des forces publiques, toutes spécialités et domaines d’action confondus, outre d’importants moyens matériels, d’autant plus que l’aspect sécuritaire de ce match ne se limite pas seulement à l’enceinte du stade, mais concerne également des préparatifs qui touchent l’ensemble du pôle urbain de Casablanca et des zones urbaines qui s’étendent sur plusieurs kilomètres du centre-ville. Le responsable a en outre fait savoir que le “tifo” qui fait partie du folklore de ces derby, fait l’objet de réunions entre une commission locale et les ultras afin de débattre, dans la limite du possible, de son contenu, notant par ailleurs que durant le match, une évaluation instantanée de l’évolution de la situation sécuritaire est effectuée, se basant en cela sur l’analyse des données collectées afin de prendre les décisions qui s’imposent, tout en adaptant les mesures sécuritaires à l’évolution de la situation, ce qui requiert, selon lui, vigilance et attention de la part du commandement de l’ensemble des aspects du protocole sécuritaire mis en place

De nouvelles technologies, comme les caméras de surveillance au sein du Complexe sportif Mohammed V ou celles mobiles dont sont équipées les voitures de la sûreté nationale ou les agents de police, sont appuyées sur le terrain par une équipe multidisciplinaire disposant des moyens et de l’expertise technique à la pointe de la technologie afin de détecter les explosifs et objets suspects au niveau de l’ensemble des dépendances du stade et s’assurer également du non stockage de toutes matières pouvant constituer un danger pour les citoyens. S’agissant des missions subsidiaires qui incombent aux services de la sûreté nationale durant les matches du derby, tout comme les rencontres internationales, M. El Ouardi a noté qu’il y a lieu de citer la sécurité des joueurs, des arbitres et des staffs techniques des deux équipes, en escortant les convois de leur lieu de résidence jusqu’au stade.

Après le match, une réunion est tenue afin de dresser une évaluation globale, à laquelle prennent part les responsables sécuritaires locaux, et qui est consacrée à la projection des images et vidéos de la rencontre, afin de mettre le doigt sur les points à améliorer ou les défaillances constatées, l’objectif étant la réussite de ce grand rendez-vous qui mobilise l’ensemble des capacités sécuritaires de la préfecture de Casablanca, a-t-il conclu.

Leonardo : Le PSG n ’ a pas du tout apprécié les propos deThomasTuchel sur le mercato

Le directeur sportif du Paris SG Leonardo a indiqué vendredi que ni le club, ni lui-même n’avaient apprécié les propos de l’entraîneur Thomas Tuchel sur le mercato, qui évoquait un groupe amoindri par des départs non-compensés. “On n’a pas apprécié du tout. Si quelqu’un n’est pas content, s’il décide de rester, il doit respecter soit la politique sportive, soit les règles internes”, a déclaré le dirigeant, qui pour la première fois en public s’oppose au technicien allemand. Cette mise au point crispe l’ambiance au sein du vice-champion d’Europe à trois jours de la clôture du marché des transferts, lundi soir. “Il faut comprendre le moment que l’on vit tous, il y a des situations très graves. Ne pas comprendre cette situation, on n’a pas aimé. Maintenant, on va voir en interne”, at-il déclaré aux journalistes, après le succès contre Angers (6-1). “On n’a pas apprécie du tout. Ce n’est pas une question de mercato, mais de forme. Pour rester dans ce club, il faut être content, avec l’envie de souffrir pour le club, l’esprit de sacrifice, même si on vit un moment compliqué. Si on peut signer des joueurs, très bien. Sinon, on y va. C’est l’esprit qu’on cherche”, a poursuivi Leonardo. “Je n’ai pas aimé non plus de dire que cette équipe-là est faible. On parle d’une équipe énorme. Tout le monde a perdu des millions, c’est bizarre d’en parler. Personne n’achète, à part en Angleterre, qui est un monde à part”, a encore dit “Leo”, en disant que la crise sanitaire avait provoqué un manque à gagner de près de 100 M EUR au club. Le directeur sportif, qui est retourné à Paris l’été dernier, n’a pas choisi Tuchel, arrivé un an avant lui. Si les relations entre les deux hommes n’ont jamais été idylliques, elles deviennent désormais glaciales. “Si on reste avec ce groupe aujourd’hui, honnêtement, on ne peut pas demander les mêmes choses”, avait déclaré jeudi le technicien allemand, qui se plaignait des maigres renforts: un latéral droit (Alessandro Florenzi) et un troisième gardien (Alexandre Letellier) pour remplacer le meilleur buteur du club (Edinson Cavani), un capitaine en défense centrale (Thiago Silva), un milieu (Tanguy Kouassi) et un latéral droit (Thomas Meunier). Avec cet effectif amoindri, l’entraîneur était “inquiet” devant le calendrier difficile qui l’attend, et notamment la Ligue des champions condensée en un mois et demi à partir du 20 octobre. Après ce succès contre Angers, le PSG aborde deux semaines de trêve internationale, mais les coulisses risquent d’être encore très agitées.

Libé
Dimanche 4 Octobre 2020

Lu 375 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS