Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le coach de l'Atalanta optimiste avant d’affronter le PSG




Le coach de l'Atalanta  optimiste avant d’affronter le PSG
Gian Piero Gasperini, l'entraîneur de l'Atalanta Bergame, a incité lundi son équipe à décrocher la deuxième place de Serie A afin d'envoyer un message fort au Paris Saint-Germain, son prochain adversaire en quarts de finale de la Ligue des champions.
"Nous sommes maîtres de notre destin, la deuxième place ne dépend que de nous", a assuré Gasperini avant le match de mardi à Parme.
A deux journées de la fin du championnat, l'Atalanta (3e) est à égalité de points avec la Lazio Rome (4e, 75 points) et ne compte qu'une unité de retard sur l'Inter Milan (2e, 76 points), qu'elle recevra dimanche pour le choc de la dernière journée.
L'entraîneur de Bergame considère que "conclure le championnat en beauté" mettrait son équipe "dans les meilleures conditions pour affronter le PSG".
Pour sa première participation en Ligue des champions, l'Atalanta affrontera le Paris-SG le 12 août en quarts de finale, après avoir éliminé Valence en huitièmes de finale.
Déjà assurée de jouer la C1 l'an prochain, l'Atalanta rêve de conquérir la deuxième place du championnat italien pour la première fois de son histoire, après s'être classée troisième en 2018-2019.
"Même si l'objectif principal était de se qualifier pour la Ligue des champions, si nous gagnons les deux matches, nous serons deuxièmes, le meilleur résultat jamais obtenu dans l'histoire du club", a souligné Gasperini.
Si le suspense pour la deuxième place reste entier, la Juventus a déjà été sacrée championne d'Italie pour la neuvième fois consécutive dimanche grâce à son succès à domicile contre la Sampdoria (2-0).

​Mbappé quasi-forfait pour les quarts

L'attaquant Kylian Mbappé, victime d'une entorse de la cheville droite, manquera "environ trois semaines" de compétition, a assuré lundi le Paris SG, ce qui le rend très incertain pour le quart de Ligue des champions contre l'Atalanta Bergame, le 12 août. Le compte à rebours a commencé. Le feuilleton que voulait éviter à tout prix l'entraîneur Thomas Tuchel, qui souhaitait protéger ses joueurs des blessures, vient de débuter.
"Le bilan d'imagerie réalisé lundi confirme une entorse de la cheville (droite) avec lésion ligamentaire externe. Suite à ce traumatisme, le délai de reprise est d'environ trois semaines", a indiqué le PSG au sujet de son meilleur buteur.
"Environ trois semaines", cela correspond aux 19 jours qui séparent la finale de la Coupe de France gagnée dans la douleur contre Saint-Etienne (1-0) vendredi, au choc contre l'Atalanta à Lisbonne.
Mbappé est ainsi engagé dans un contre-la-montre d'enfer, afin de tenir sa place pour le tournoi final à huit équipes ("Final 8") de la Ligue des champions à Lisbonne, où son équipe ambitionne d'aller loin.

Mercredi 29 Juillet 2020

Lu 532 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif