Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le choc OCK-Raja débouche sur un nul




L’Olympique Club de Khouribga  a croisé le fer avec  le Raja  de Casablanca, devant quelque 5000 spectateurs qui ont pris d’assaut, samedi, le Complexe OCP, pour le compte de la 5ème journée du Botola Pro Maroc Telecom.
Dès le coup d’envoi, le Raja exerce un pressing sur l’Olympique, qui donne ses fruits à la 5’. Suite à une sortie hasardeuse du gardien Hamza Mouaatamid, le Sénégalais Ibrahima saute plus haut que les défenseurs khouribguis  et loge le cuir au fond des filets. Cueillis à froid, les hommes de Benhachem n’arrivent pas à répliquer aux Aigles verts qui portent le danger dans leur camp à maintes reprises, surtout sur des balles aériennes. Moral au beau fixe, les visiteurs mettent une forte pression sur les joueurs de l’OCK qui n’arrivent pas à développer leur jeu. Ainsi, on assiste à des pertes de balles, des passes imprécises de la part des Khouribguis. Par contre, les Rajaouis maîtrisent bien le jeu et gagnent les duels. La 10’ voit la frappe de Boutayeb déviée en corner par le portier local.
A la 22’, Kalai prend de vitesse Banoun qui le fauche en pleine course, l’arbitre Ballout n’hésite pas à montrer le carton rouge au capitaine rajaoui et donne un coup franc aux Phosphatiers, à quelques mètres des bois de Znaiti. On croit à l’égalisation, mais la frappe d’Oggadi mal cadrée passe au-dessus des buts. Yajour, véritable poison pour la défense locale, a failli aggraver le score (25’). Dix minutes plus tard, l’OCK bénéficie d’un coup franc à cinq mètres des buts de Znaiti. A la transformation, Hajhouj qui tire à bout pourtant, mais Mabidi reçoit la balle en plein visage et sauve les siens. Profitant de leur supériorité numérique, les Khouribguis exercent une grande pression sur la défense casablancaise et tentent d’égaliser.  Sentant le danger, le coach espagnol Juan Carlos Garrido procède à  un changement. Ainsi, Haddad relève Alami à la 30’. Quatre minutes après, Hajhouj, l’homme du match, aurait pu égaliser si sa frappe était bien cadrée.
En seconde période, la physionomie du match change complètement. En effet, le rythme de la rencontre devient rapide, les Phosphatiers prennent le match en main, dominent totalement les Rajaouis qui se replient en défense et commencent à dégager les balles en catastrophe. 
A la 49’, Ouchen, en position idéale, rate un but tout fait. Bien que dominés, les visiteurs ne baissent pas la garde et procèdent par des contre-attaques orchestrées de temps en temps par Yajour et Hadraf. Du côté de l’Olympique, ses attaquants créent de nombreuses opportunités, (51’), (56’) et (63’) par le biais de l’excellent Hajhouj et El Ouassli. Les Verts ripostent à la 81’ par Yajour. Aux arrêts de jeu, Hajhouj mystifie un défenseur qui le fauche en pleine surface  de réparation, le referee Ballout désigne le point du penalty. A la transformation Hajhouj  qui égalise au grand bonheur des supporters khouribguis.
Après l’égalisation, les coéquipiers de Hajhouj campent dans le camp des visiteurs et inquiètent le keeper Znaiti à maintes reprises.
Ainsi, le match se solde sur un score de parité équitable pour les deux équipes.
 

​Fortunes diverses pour l’IRT et le KACM


L’IRT a fait match nul à domicile face au CRA (1-1), samedi soir pour le compte de la 5ème  journée du Botola Maroc Telecom D1 de football.
Les visiteurs ont été les premiers à ouvrir le score par le biais de Fouzi Abdelghani (54è), avant que le Camerounais Mbai Junior Rostand (73è) n'égalise pour les tenants du titre.
Après ce nul, l'IRT, toujours à la recherche de sa première victoire, occupe la 7è place avec 4 points, aux côtés du RCA, RSB, RCOZ et CAYB, alors que le CRA est avant-dernier avec une seule unité.
Quant au KACM, il s’est imposé à domicile face au DHJ (2-1) lui chipant, par la même, la première place du classement général.
Les deux buts des nouveaux leaders ont été inscrits par Abdelilah Amimi (15è) et Marouane Hadhoudi (48è, CSC). Les Doukkalis ont réduit le score par Saimon Msuva (63è).
Au classement, le KACM s’accapare les commandes du classement avec 10 points, une unité devant le DHJ, qui compte un match de moins.
A rappeler que cette journée devra se clôturer ce soir par la programmation de deux rencontres opposant l’OCS au MAT (18h00) et FUS-RCOZ (20h00).

Chouaib Sahnoun
Lundi 22 Octobre 2018

Lu 431 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:05 A mourir d’ennui Le derby des nuls