Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chef du gouvernement appelle à mettre fin à la situation inhumaine des séquestrés des camps de Tindouf


Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a appelé, mercredi à Rabat, à évoquer et à condamner la situation inhumaine des séquestrés dans les camps de Tindouf, en proie à une véritable crise humanitaire, tout en œuvrant à y mettre fin.

A l'ouverture des travaux de la conférence internationale sur "La protection des femmes pendant les crises humanitaires", il a émis le vœu de voir cette rencontre déboucher sur des propositions de solutions à même de sortir ces séquestrés des affres qu'ils endurent. "Au moment où le soutien international à notre position dans le dossier de notre intégrité territoriale va croissant et alors que plusieurs pays reconnaissent la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud et y ouvrent des représentations consulaires à Dakhla et à Laâyoune où plusieurs délégations internationales débarquent pour, entre autres, explorer des opportunités d'investissements, certains poursuivent leurs démarches haineuses envers notre cause et intensifient les croisades médiatiques et les mouvements diplomatiques pour saper le processus de règlement définitif de ce conflit artificiel et faire durer la situation tragique dans laquelle des séquestrés, dont des femmes et des enfants, vivent dans les camps de Tindouf", a martelé le chef du gouvernement.

Il a, par ailleurs, salué le thème retenu pour cette conférence qui agrège trois considérations importantes. Selon lui, la thématique célèbre la Journée internationale de la femme, évoque un sujet épineux inhérent au droit international humanitaire, que la Commission veille à promouvoir, de même qu'elle attire l'attention sur la situation des femmes séquestrées dans les camps de Tindouf. D'après lui, cette rencontre est l'occasion de discuter d'un cadre juridique garantissant la protection des femmes en temps de crises humanitaires, d'en évaluer l'efficacité et de scruter les moyens de le renforcer. Elle offre également l'opportunité de jeter la lumière sur la situation des femmes séquestrées de Tindouf, dépourvues de leurs droits les plus élémentaires.

Sur un autre registre, Saad DineEl Otmani a assuré que le Maroc, sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, œuvre à protéger et à promouvoir les systèmes des droits de l'homme et du droit international humanitaire, conformément aux dispositions de la Constitution et aux engagements internationaux du Royaume. Les efforts déployés par le Maroc en lien avec le processus de parachèvement de l'adhésion à ces deux systèmes, l'adaptation législative qui s'impose et la mise en place des institutions nécessaires pour leur activation témoignent de l'intérêt particulier qu'attache le Royaume à cette question, a poursuivi le chef du gouvernement.

Il a, ensuite, relevé que les progrès accomplis dans ce domaine ont contribué à la diffusion de la culture afférente aux deux systèmes pour en faire une pratique enracinée dans l'attitude des individus et des institutions. Saad Dine El Otmani a enfin affirmé que le Maroc est résolu à respecter les droits de l'Homme dans toutes les circonstances, comme en attestent les participations réussies des vaillantes Forces armées Royales, imbibées de la culture du droit international humanitaire, aux interventions des missions onusiennes de maintien de la paix dans plusieurs foyers de tensions à travers le monde.

Libé
Jeudi 18 Mars 2021

Lu 276 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 20:01 Alger en perte d’altitude

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Dans la boutique

Flux RSS