Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le calme règne à El Guerguarat

Réouverture du poste-frontière et reprise de la circulation


Le calme règne à El Guerguarat
Après la journée mouvementée du vendredi 13 novembre, le calme est revenu dans la zone d’El Guerguarat que seuls dérangent le bruit des niveleuses et autres engins de terrassement appartenant au génie militaire des FAR utilisés pour le dessablement et le bitumage de l’axe séparant le Maroc de son voisin du Sud, la Mauritanie, et la construction d’un mur de protection pour isoler cette zone.

Le média mauritanien qui a rapporté ces informations a indiqué que malgré le sauve-qui-peut des milices du Polisario devant les éléments des FAR, ceux-ci continuent à distiller leur propagande hargneuse çà et là pour faire accroire qu'il en a été autrement. Le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, via le poste-frontière El Guerguarat, a, en outre, repris normalement samedi après-midi dans les deux sens, au lendemain de l’opération des Forces armées Royales. Des dizaines de camions de transport de marchandises, bloqués depuis trois semaines à cause des agissements des milices du Polisario, ont traversé les frontières marocaine et mauritanienne après avoir accompli les formalités policières et douanières. Ce passage a été complètement sécurisé par les FAR à travers la mise en place d’un cordon de sécurité en vue d’assurer le flux des biens et des personnes.

La zone tampon où s’étaient infiltrées les milices du "Polisario" le 21 octobre, portait encore samedi les stigmates des actes de banditisme auxquels se sont livrés les séparatistes. En outre et contrairement à la propagande des séparatistes et de leurs relais algériens, visant à faire croire à l’opinion publique internationale que la zone tampon est à feu et à sang, la situation est très calme et aucun coup de feu n’a été tiré depuis vendredi matin. Côté marocain, on rapporte que les éléments des FAR stationnés dans la zone sud ont reçu «des instructions de ne tolérer aucune provocation, indiquant que tout mouvement des mercenaires dans la zone tampon se heurtera à une réaction sévère des Forces Armées Royales et de la Royal Air Force».

Côté mauritanien, l’agence allemande Deutche Welle a rapporté que la situation dans la zone voisine à la frontière qui connaît un grand déploiement de l’armée mauritanienne et de grands renforts le long de la frontière reste calme et a été proclamée zone militaire fermée.

Ahmadou El-Katab

Ahmadou El-Katab
Dimanche 15 Novembre 2020

Lu 181 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS