Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le berger allemand Major, premier renvoyé de la présidence Biden


Libé
Dimanche 14 Mars 2021

Ni limogeages fracassants, ni scandales. A l’approche du cap des 50 jours, un constat s’impose: Joe Biden offre le spectacle d’une présidence apaisée. Un membre de la nouvelle équipe fait cependant parler de lui, Major, jeune et fougueux berger allemand. Lundi, il a vivement réagi face à quelqu’un “qu’il ne connaissait pas”, provoquant, selon la communication soigneusement calibrée de la Maison Blanche, une “légère blessure”. Dans la foulée, il a été renvoyé, avec son compagnon Champ, à Wilmington, le fief du président dans le Delaware. L’exil ne devrait cependant être que temporaire et les deux chiens devraient rapidement retrouver les vastes pelouses de leur prestigieuse adresse, avec le Washington Monument en toile de fond.

Interrogée mardi, Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, a souligné que Champ et Major “continuaient à s’acclimater” à leur nouvel environnement et a insisté sur un point: ils font partie intégrante “de la famille Biden”. “Ils seront bientôt de retour”, a-t-elle assuré. Arrivés à la Maison Blanche quelques jours après Joe et Jill, Major, 3 ans, et Champ, de dix ans son aîné, sont rapidement devenus célèbres, d’autant que Donald Trump ne cachait pas son peu d’intérêt pour les chiens. Major avait déjà fait parler de lui fin novembre lorsque Joe Biden, déjà élu mais pas encore président, s’était fracturé le pied en jouant avec lui. Premier chien issu d’un refuge à s’installer au 1600 Pennsylvania Avenue, il avait été adopté par les Biden fin 2018.

“Nous avons demandé au vétérinaire: que pouvons-nous faire pour que Champ garde la forme? Il nous a dit: prenez un jeune chien”, racontait il y a quelques semaines Joe Biden. Mais dans un entretien à NBC, la Première dame Jill Biden a expliqué que l’adaptation à la vie présidentielle — et à une certaine forme de célébrité — n’était pas simple. “Nous avons un vieux chien et un très jeune chien”, a-t-elle souligné. “Ils doivent prendre l’ascenseur, auquel ils ne sont pas habitués. Ils doivent sortir sur la pelouse sud avec beaucoup de gens qui les regardent...” “Je suis peut-être un peu partial mais je pense que Champ et Major feraient de super First Dogs!”: pendant la campagne, Joe Biden a régulièrement mis en scène ses deux bergers allemands. Et depuis son arrivée au pouvoir, il a continué dans la même veine, publiant en particulier des photos où on les voit dans le Bureau ovale lors d’une réunion avec ses conseillers.


Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS