Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC et le Raja à 90 minutes du dernier carré de la Ligue des champions

Le HUSA et la RSB bien partis pour un face-à-face en Coupe de la Confédération




Le WAC et le Raja à 90 minutes du dernier carré de la Ligue des champions
Le WAC et le Raja chercheront à décrocher, ce samedi loin de leurs bases, le ticket du dernier carré de la Ligue des champions, tout comme la RSB et le HUSA qui, le lendemain à domicile, sont bien partis pour baliser leur chemin pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération.
Ainsi en C1, les Verts seront, à partir de 14 heures au stade de Lubumbashi, à la rude épreuve du club congolais du TP Mazembe, quintuple lauréat de l’épreuve. Vainqueur du match aller par 2 à 0, le Raja, au grand complet, est outillé pour bien négocier ce cap, en dépit de certains facteurs  défavorables: pelouse synthétique, chaleur et humidité, public de l’adversaire…
Il y a eu le fâcheux épisode de Ben Malango qui, apparemment, n’a eu aucune conséquence sur le groupe, arrivé jeudi à bord d’un vol direct à Lubumbashi et qui se dit déterminé à regagner la maison avec la qualification dans la poche.
A noter que cette confrontation, quatrième face-à-face entre les deux équipes, sera sifflée par le célébrissime referee éthiopien Bamlak Tessema, qui avait déjà sifflé pour le Raja son match de Super Coupe d’Afrique remporté à Doha contre l’Espérance de Tunis.
Dans  la même enseigne que le Raja, l’on peut placer le WAC qui sera certainement attendu de pied ferme, ce  samedi à 20 heures au stade de Radès par la formation tunisienne de l’Etoile Sportive du Sahel.
Les Rouges qui restent sur un probant résultat obtenu lors de la première manche, victoire par 2 à 0, auront à cœur de conserver cet élan menant tour droit au tour suivant. Sous la conduite de leur nouveau coach, l’Espagnol Juan Carlos Garrido qui connaît mieux que quiconque l’équipe  adverse après l’avoir coachée en ce début de saison, les Wydadis sont conscients que la tâche sera âpre face à une ESS qui ne manquera pas de jouer son va tout.
Au cours de la conférence d’avant match tenue jeudi, quelques heures après le débarquement du Wydad à l’aéroport de Carthage, l’entraîneur-adjoint du club, Moussa Ndaw, a affirmé dans une déclaration rapportée par la MAP : que «Nous venons en conquérants et en étant confiants de notre capacité à s’imposer à Tunis ». Ajoutant qu’après s’être adjugé le gain du premier acte, le second sera  «une autre paire de manches et une nouvelle confrontation que nous négocierons en étant confiants de nos moyens et de notre capacité à préserver, voire consolider l’avantage acquis à domicile».
Pour l’ex-gloire du Wydad, le mot d’ordre doit être la «vigilance», précisant qu’ «il s’agira de maintenir la pression sur les joueurs adverses pour les pousser à la faute. Il s’agira, également, de bien défendre et de jouer les contres avec notamment des attaquants qui vont très vite devant»
Pour ce match qui sera arbitré par le Sénégalais Maguette N’Diaye, Moussa Ndaw a rappelé que l’effectif dépêché ne souffrira que d’une seule absence, celle « de Yahia Attiyat Allah qui s’est blessé la veille à la cheville lors de la séance d’entraînement ».
Du côté tunisien, la conférence a été l’occasion pour l’entraîneur de l’ESS, Kaïs Zouaghi, de se montrer confiant, faisant part  de « la capacité de l’Etoile à réagir pour renverser la vapeur et décrocher la qualification, comme en atteste la fameuse remontada face à Asante Kotoko ».
Par ailleurs, en Coupe de la Confédération, si la sortie s’annonce formelle pour le HUSA, pour la RSB, il faudrait tout de même se méfier de l’équipe égyptienne d’Al Masry qui jouera, dimanche à 20 heures au stade municipal de Berkane, son va tout dans l’espoir de renverser la tendance.
Le résultat de deux partout forcé à l’aller est favorable à la RSB mais gare à l’excès de confiance des finalistes de la précédente édition qui, en l’absence de leur public, doivent assurer leur passage au dernier carré, tour où ils affronteraient le Hassania qui vient de s’attacher les services de l’entraîneur français René Lobello.
Comme précité, le HUSA, sauf surprise de taille, a mis déjà les deux pieds au tour suivant après avoir surclassé à l’aller au Caire le club libyen d’Al Nasr sur le score fleuve de 5 à 0.  Le coup d’envoi de cette confrontation sera donné à 17 heures au Grand stade d’Agadir.

Le WAC et le Raja à 90 minutes du dernier carré de la Ligue des champions

Mohamed Bouarab
Samedi 7 Mars 2020

Lu 1347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 20:32 Nayef Aguerd, adaptation express

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:38 Jaime Pacheco nouvel entraîneur du Zamalek