Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Soudan 3ème du CHAN




La sélection soudanaise est parvenue à surclasser, samedi au Grand stade de Marrakech son homologue libyenne après recours aux tirs au but (1-1 : temps réglementaire et 4-2 : T.A.B),  et ce pour le compte du match de classement pour la troisième place du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2018).   
Le fil du match rapporté par le site officiciel de la Confédération africaine de football, cafonline.com :
«Les Soudanais dominent le début du match et parviennent même à ouvrir le score dès la 8’ par l’intermédiaire de Walaa Eldine Musa Yagoub. A peine 18 ans, l’attaquant d’Al Hillal de Khartoum profite d’un centre d’Atahir Babikir et d’une tête dévissée à partir du point de penalty trompe la vigilance du gardien Mohamed Nashnush.
Cueillis à froid, les Libyens vont tarder à réagir. C’est à partir de la demi-heure de jeu qu’on les voit sortir de leur torpeur mais ils inquiètent peu une défense soudanaise qui sait pouvoir compter également sur son dernier rempart, Akram El Hadi Salem, très souvent décisif tout au long du tournoi. La première menace sérieuse pour ce dernier intervient dans les arrêts de jeu de la première période lorsque la tête d’Ahmed Eltrbi passe juste au-dessus de la transversale.
Les Libyens n’abdiquent pas et continuent en deuxième mi-temps à pousser pour une égalisation. Ils seront récompensés à la 85’, bien aidés par le gardien soudanais, qui se loupe sur sa sortie et Salem Ablo n’a plus qu’à déposer le ballon de la tête dans le but vide.  
Héros malheureux, Akram El Hadi Saleim, le gardien du Soudan, mettra à profit les séances des tirs aux buts pour redevenir le héros heureux qu’il a été depuis le début de la compétition.  Il arrête deux penalties libyens et permet au Soudan de finir à nouveau 3e du CHAN, après une performance similaire en 2011 quand le pays avait accueilli la 2e édition du tournoi».   
Pour rappel, la finale de ce Championnat d’Afrique des Nations devait opposer, hier au complexe sportif Mohammed V à Casablanca, le Onze national à l’équipe du Nigeria.

Libé
Lundi 5 Février 2018

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés