Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja appelle Aouzal à la rescousse

Le provisoire pour sortir de l’impasse




Sauf un énième revirement de situation, tout laisse croire que la crise du Raja s’achemine vers sa fin. Les caciques du Raja ont tenu, lundi dans un palace de la métropole en présence d’une centaine d’adhérents, une réunion à l’issue de laquelle il a été convenu de mettre en place un comité provisoire chargé de gérer les affaires du club jusqu’à la fin de la saison.
Il y a lieu de souligner que cette réunion, tant souhaitée par toutes les bonnes volontés rajaouies, a vu la présence de noms remarqués de la trempe de son initiateur M’hamed Aouzal, Salaheddine Mezouar, Mohamed Hourani, Ahmed Ammour, Abdelhamid Souiri et la liste est longue… Les interventions versaient toutes dans le même sens, celui de trouver un terrain d’entente entre toutes les parties prenantes et œuvrer à mettre en place une stratégie susceptible de dégager des premières solutions pour sortir de la crise.
Ce comité provisoire devra saisir incessamment la Fédération Royale marocaine de football en vue de fixer une date pour la tenue d’une assemblée générale extraordinaire.  Une AGE qui devrait se substituer  à celle convoquée, en principe, le 13 courant par le président du club, Saïd Hasbane.
A propos de Hasbane, d’aucuns ont annoncé qu’il avait présenté sa démission à M’Hamed Aouzal, information démentie, mais ce qui a ressorti de cette réunion c’est que Saïd Hasbane devra, sans aucun doute, jeter l’éponge pour faire partie des membres du comité provisoire.
Pour rappel, le Raja devait tenir samedi dernier les travaux de son assemblée générale extraordinaire reportée à la toute dernière minute, ce que les détracteurs de Saïd Hasbane ont vu comme un autre micmac visant à ce que le statu quo reste de mise. L’instance fédérale n’a pas apprécié du tout ce report et a décidé de convoquer l’actuel président des Verts qui fera part de sa version des faits devant sa commission d’éthique.   La «re» convocation d’une AGE pour le  13 du mois courant a été, elle aussi, considérée comme un subterfuge, puisqu’il serait difficile de tenir une assemblée devant déboucher sur des décisions importantes à la veille d’un match capital du championnat, le derby, en l’occurrence, programmé le 15 avril.
Bref, depuis l’entame de ce mauvais feuilleton, c’est pour la première fois que les communément appelés «les sages du club» sortent officiellement de leur réserve pour tonner que l’heure est venue de tourner la page et d’entrevoir une nouvelle ère menant le Raja à bon port. Même si, sportivement, l’équipe est sur la bonne voie, en étant un sérieux prétendant au titre national et à un tour de la phase de poules de la Coupe de la CAF, sans omettre la consécration en Coupe du Trône en début de saison.

Mohamed Bouarab
Mercredi 4 Avril 2018

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés