Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Pentagone met en avant le leadership de S.M le Roi en Afrique

Marc Esper reçu à l'Administration de la défense nationale, à l'état-major général des FAR et au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE


Le Secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a conclu vendredi à Rabat une tournée destinée à renforcer la coopération militaire avec les pays du Maghreb centrée sur la lutte contre le terrorisme et sur la sécurité en Afrique du Nord, en Libye et au Sahel.

Dans ce cadre, il a été reçu, respectivement, par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale et le général de corps d'armée, inspecteur général des Forces Armées Royales (FAR) sur Hautes instructions Royales. Un communiqué de l’état-major général des FAR précise qu'en exécution des Hautesinstructions Royales, Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé de l'Administration de la défense nationale, a reçu, vendredi à Rabat, le Secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, en visite de travail au Royaume du 1 au 3 octobre courant.

Les deux responsables ont eu des entretiens durant lesquels ils ont examiné les différents aspects de la coopération bilatérale dans le domaine de la défense nationale, ainsi que les perspectives de leur développement, rapporte le communiqué. Ils ont exprimé à cette occasion leur satisfaction quant à la solidité, l’excellence, la durabilité et le dynamisme de la coopération bilatérale, reflet des relations privilégiées et du partenariatstratégique qui lient les EtatsUnis d’Amérique et le Royaume du Maroc. A ce titre, les deux responsablesse sont mis d’accord sur une coopération militaire entre les forces armées des deux pays, axée sur la consolidation des objectifs de sécurité communs, notamment, l’amélioration du degré de préparation militaire, le renforcement des compétences et le développement de l’interopérabilité des forces. Dans ce sillage, Abdeltif Loudyi a mis en exergue l’engagement constant et la stratégie multidimensionnelle menée par le Royaume sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de lutte contre le terrorisme et de gestion humaniste de la crise migratoire.

Le ministre a, en outre, souligné le rôle du Maroc en tant qu’acteur de la stabilité régionale du Sahel et de la Méditerranée, notamment les efforts déployés par le Maroc dansle cadre de la coopération SudSud, pour le développement économique et le renforcement des capacités des forces militaires de plusieurs pays africains, notamment par la formation et l’échange d’expertises. Il a également proposé de consolider la coopération militaire avec les Etats-Unis par la promotion de projets conjoints d’investissement au Maroc dans le secteur de l’industrie de défense, en vue de favoriser le transfert technologique et de construire progressivement l’autonomie stratégique du Royaume dans ce domaine. Dans la même journée, et sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, chef suprême et chef d’état-major général des Forces Armées Royales, le général de corps d'armée, inspecteur général des FAR, a reçu le haut responsable US au niveau de l’étatmajor général des FAR à Rabat, a faitsavoir la même source.

Les entretiens qui se sont déroulés en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique accrédité auprès du Royaume du Maroc, David Fischer, et de l’attaché de défense près l’ambassade américaine à Rabat, ont porté sur le bilan de la coopération militaire bilatérale. Une coopération qui englobe l’organisation d’exercices combinés, l’échange de visites d’information et la participation aux différents entraînements et stages de formation. Les deux parties ont mis en exergue leur ambition de développer les relations de coopération séculaire entre les armées des deux pays dans le même esprit d’amitié et de confiance partagée. L’approfondissement de ces relations devrait se concrétiser à travers la consolidation de la coopération technique etsa diversification pour intégrer des volets développant davantage l’interopérabilité des armées et leurs capacités à faire face efficacement aux menaces qui peuvent se produire.

Ellesse sont engagées, par ailleurs, à assurer le suivi destravaux du Comité consultatif de défense Maroc-USA, pour renforcer la coopération militaire entre les deux pays. Le point d’orgue de cette coopération reste l’organisation et le déroulement au Maroc de l’exercice combiné maroco-américain "African Lion", exercice majeur, considéré parmi les exercices interalliés les plus importants dans le monde. Ont pris part à ces entretiens des inspecteurs et des chefs de bureaux de l’étatmajor général des FAR, la délégation accompagnant le Secrétaire américain à la Défense et des représentants de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Rabat. Concernant l’entretien que Marc Esper a eu vendredi à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocainsrésidant à l’étranger, Nasser Bourita, le département de la Défense des Etats-Unis a mis en avant "le leadership fort de Sa Majesté le Roi Mohammed VI", au moment où le continent africain fait face à des menaces multiples. Dans le compte rendu qu'il a rendu public samedi, le département de la défense US a poursuivi: "Au moment où l’Afrique fait face à ces menaces, le Secrétaire à la Défense a tenu à souligner (lors de cet entretien) le leadership fort de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en mettant en exergue le progrès et la vigueur du partenariat liant les Etats-Unis au Maroc, dansle cadre d’un effort plus large visant à contrer l’instabilité dansle continent", indique la même source. Marc Esper et Nasser Bourita ont, à cette occasion, fait part de "leurs préoccupations mutuelles au sujet de l’instabilité régionale engendrée par les groupes extrémistes violents et par les activités d’ingérence forcées dans les affaires internes (des Etats)", souligne le compte rendu, ajoutant que les deux responsables ont également examiné "l’important travail réalisé par le gouvernement de transition au Mali dansle but de restaurer l’ordre constitutionnel et de contrecarrer les tentatives des terroristes d’exploiter à leur avantage cette situation".

Le secrétaire américain à la Défense et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger ont, d’autre part,souligné "l’importance de la nouvelle feuille de route de coopération décennale (2020-2030) en matière de défense signée (à Rabat le 2 octobre 2020, NDLR) entre les Etats-Unis et le Maroc", ajoute-t-on, en faisant observer que cette feuille de route "encadrera la coopération sur un large éventail de domaines prioritaires". Marc Esper a saisi cette occasion pour "faire part de son soutien total aux initiatives visant la modernisation du secteur marocain de la Défense", notant que ces évolutions sont de nature à "consolider davantage la capacité des Etats-Unis et du Maroc à faire face ensemble et de manière plus efficiente aux menaces régionales". Le secrétaire américain à la Défense a, enfin, tenu "à remercier le Maroc, un allié stratégique des Etats-Unis hors Otan, pour son rôle de leadership visant la promotion de la stabilité et de la sécurité en Afrique, qui est une priorité primordiale pour les Etats Unis", conclut le compte rendu du Pentagone.

Libé
Dimanche 4 Octobre 2020

Lu 464 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020




Dans la boutique

Flux RSS