Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national en quête d’une place au dernier carré du CHAN

Mission : Franchir le cap namibien




Après la phase de poules, le CHAN 2018 qui se déroule actuellement au Maroc se poursuivra avec la tenue en cette fin de semaine des rencontres des quarts de finale qui s’annoncent sous de bons auspices.
Le bal de ce tour sera ouvert, ce samedi à partir de 16h30, par la confrontation qui mettra aux prises, au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, le Onze national avec son homologue namibien. Un match, bien entendu, à élimination directe que les partenaires du buteur du tournoi Ayoub El Kaabi devront bien négocier afin de pouvoir s’en tirer à bon compte.
Excepté le forfait d’Abdelilah Hafidi, le sélectionneur national, Jamal Sellami, comptera sur l’ensemble de son groupe décidé plus que jamais à franchir ce cap. Sur le papier, l’adversaire reste dans les cordes du Onze national mais ce qui est sûr, c’est que sur la pelouse, il tâchera de vendre cher son scalp. Au vu de ce que les Namibiens ont montré lors du tour inaugural, le staff technique national  s’est fait une idée et sait fort bien que cette formation joue de manière compacte et qu’il faudrait manœuvrer à fond en vue de la déstabiliser.
Les joueurs de l’équipe nationale sont appelés à saisir les moindres opportunités susceptibles de se présenter à eux. Puisqu’ils auront beaucoup à gagner s’ils parviennent à débloquer tôt la situation afin de ne pas reproduire les scénarios de leurs matches du premier tour où ils peinaient avant de trouver le chemin des filets. Le cas contraire avantagerait l’adversaire qui gagnerait davantage en confiance, ce qui pourrait compliquer les choses au Onze marocain.
Celui-ci a eu, d’ailleurs, tout son temps, une semaine, pour peaufiner la préparation de ce match, sachant que la dernière séance consacrée aux ultimes réglages devait avoir lieu hier au stade Père Jégo à Casablanca.
Haddad et compagnie compteront sur une présence massive du public qui, sans aucun doute, ne manquera pas d’assumer pleinement son rôle et encouragera son équipe en vue d’atteindre l’objectif escompté. A savoir une place au dernier carré, en attendant mieux, ce qui constituerait une première sur quatre participations de l’EN au Championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux.
A rappeler qu’au stade des seizièmes, la sélection marocaine avait assuré l’essentiel d’entrée, remportant sur de larges scores les deux premiers matches aux dépens de la Mauritanie (4-0) et de la Guinée (3-1) avant de se contenter de l’issue de parité devant le Soudan (0-0).
Outre la rencontre Maroc-Namibie, le deuxième quart de finale programmé samedi aura lieu à 19h30 au Grand stade de Marrakech et opposera la Zambie au Soudan. Ce tour se poursuivra dimanche avec Nigeria-Angola, un choc qui aura pour cadre le GS de Tanger (16h30), puis Congo-Libye au GS d’Agadir (19h30).
Les matches des demi-finales auront lieu le 31 courant, alors que le match de classement et la finale sont prévus le 3 février prochain.

 

Mohamed Bouarab
Samedi 27 Janvier 2018

Lu 782 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés