Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national à 90 minutes du bonheur


Mohamed Bouarab
Lundi 28 Mars 2022

Doha passe par une bonne performance à Casablanca

Le Onze national à 90 minutes du bonheur
Plus que 90 minutes séparent le Onze national du Mondial qatari. Après avoir forcé un précieux nul en déplacement un partout, l’EN affrontera, ce soir à partir de 19h30 au complexe sportif Mohammed V à Casablanca, la sélection de la RD.Congo pour le compte du match retour des barrages.
Une opposition que les joueurs de l’équipe nationale aborderont dans de bonnes dispositions, du moment qu’ils l’entameront en étant qualifiés à la Coupe du monde. Une donne à tenir en compte à condition de l’exploiter à bon escient au fil du temps de cette rencontre qui sera jouée à guichets fermés, devant un public casablancais qui piaffe d’impatience de voir à l’œuvre cette formation appelée à sortir « le grand jeu » comme l’a fait savoir le sélectionneur Vahid Halilhodzic, vivement critiqué par toutes les franges même s’il est tout près d’atteindre l’objectif qui lui a été assigné par la Fédération.
De retour au pays aux premières heures de samedi dernier, l’EN s’était mise aussitôt au travail, enchaînant les séances d’entraînement dont la dernière devait avoir lieu hier en vue d’apporter les ultimes réglages susceptibles de dépasser le cap congolais. Un adversaire qui se rendra au Maroc avec la ferme intention de jouer son va-tout, situation assimilée par l’ensemble de la team marocaine qui se veut déterminée à réussir pleinement sa campagne pour le Mondial FIFA 2022.
Une seconde manche bien loin d’être gagnée d’avance, mais la sélection marocaine est mieux outillée que l’équipe nationale de la RD.Congo. Ceci reste sur le papier et c’est aux éléments qui seront alignés par Vahid Halilhodzic de produire un football où efficacité et vigilance doivent être les mots d’ordre. Une confrontation que les Lions de l’Atlas ne doivent aucunement rater et il est fort probable que le sélectionneur national puisse revoir ses schémas en recourant à des internationaux en mesure de produire davantage de volume de jeu afin de brûler la politesse aux défenseurs congolais.
Bref, le moral y est et tous les ingrédients sont réunis pour décrocher le sésame de la Coupe du monde, ce qui sera une parfaite récompense pour cette génération de joueurs avides de se rattraper après avoir manqué la CAN camerounaise. Si ce scénario prend , ça sera la sixième fois que le football marocain sera présent aux phases finales du Mondial après 1970 et 1986 au Mexique, 1994 aux Etats Unis, 1998 en France et 2018 en Russie.
Outre le match Maroc-RDC, les autres rencontres comptant pour ces barrages s’annoncent chaudes. A commencer par le choc Sénégal-Egypte qui verra les Lions de la Terranga s’arracher à fond pour obtenir le ticket du Mondial après avoir été défait au Caire par 1 à 0.
Le Nigeria, qui reste sur un nul blanc ramené d’Accra, part favori en accueillant un Ghana en perte de vitesse depuis un bon bout de temps, en témoigne sa CAN complètement ratée. Quant aux deux sélections maghrébines, l’Algérie et la Tunisie, tous les clignotants sont aux Verts après avoir fait l’essentiel aux matches aller en dehors de leurs bases respectives : Les Fennecs et les Aigles de Carthage s’étaient imposés sur le score identique de 1 à 0 respectivement sur le Cameroun et le Mali. 


Lu 907 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Août 2022 - 10:32 Vive altercation entre Tuchel et Conte

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS