LibéSport









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc réunit toutes les conditions pour l'organisation de la CAN 2025

Pour les médias sénégalais

Vendredi 17 Février 2023

Le Maroc réunit toutes les conditions pour l'organisation de la CAN 2025

Le Maroc dispose d’infrastructures de qualité et "réunit toutes les conditions" qui lui permettent d'organiser la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN 2025), ont souligné des journalistes sénégalais qui se félicitent de la bonne organisation de la Coupe du monde des clubs disputée du 1er au 11 février au Royaume.

La Confédération africaine de football CAF devrait désigner dans les prochains jours le pays qui accueillira la Coupe d'Afrique des nations CAN 2025. Parmi les pays qui ont déposé leurs candidatures figure le Maroc. Le Royaume du Maroc réunit toutes les conditions pour accueillir la compétition. C'est la conviction de Wahany Johnson Sambou, journaliste sénégalais correspondant d'africanews au Sénégal.

Ce journaliste fait partie des cent cinquante représentants des médias africains, qui ont séjourné pendant 10 jours au Maroc sur invitation de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) pour couvrir le Mondialito disputé à Tanger et Rabat.

"On a vu la manière dont la Coupe du monde des clubs a été parfaitement organisée, alors que le Maroc n'a eu qu'un mois pour se préparer. Si le Royaume a réussi tout ça en si peu de temps, cela veut dire qu'il peut encore faire plus si on lui permet d'organiser une CAN en 2025", a déclaré ce journaliste à la MAP à Dakar. Il ajoute que " tout le monde a été émerveillé par ce qu'on a vu ici. Nous avons pu voir les six stades homologués par la CAF et la FIFA.

Le Maroc n'a rien à envier aux pays européens ". Et de poursuivre: "Nous avons également pu voir l'Académie du Raja de Casablanca et surtout l'Académie Mohammed VI, qui réunit toutes les infrastructures nécessaires pour une bonne pratique du football". "On comprend pourquoi les équipes africaines choisissent le Maroc pour accueillir leurs matchs internationaux ", affirme-t-il. Le journaliste sénégalais considère qu’"après tout ce qu'il nous a montré en termes d'infrastructures sportives, hôtelières et de transports, le Maroc est prêt à accueillir une CAN et même une Coupe du monde".

La qualité des infrastructures sportives dans le Royaume du Maroc séduit également Mouhamed Coulibaly, un journaliste sénégalais free-lance vivant au Maroc depuis 2019. "J'ai eu la chance de visiter plusieurs installations sportives au Maroc dans les villes de Tanger, Casablanca, Maâmora (Salé), Rabat, Marrakech, El Jadida, Agadir, entre autres. D'après ce que j'ai vu, le Maroc est même capable d'organiser une Coupe du monde", souligne-t-il.

Sur les chances du Maroc d'organiser la CAN 2025, Mouhamed Coulibaly estime que " parler des concurrents du Maroc me paraît un peu osé, car je ne me suis jamais rendu en Algérie, au Bénin ou encore au Nigeria. Mais en dehors des infrastructures sportives, le Maroc a l'atout de l'ouverture et de l'accessibilité à tous les niveaux". Le journaliste sénégalais, qui a couvert plusieurs compétitions sportives dans le Royaume, rappelle que "lors des éliminatoires de la dernière Coupe du monde de football, le Maroc a sauvé plusieurs fédérations africaines en carence d'infrastructures", notant que "ces aspects vont sûrement peser lors du choix de l'attribution de la CAN 2025 ".

Au plan sociétal, le journaliste sénégalais considère que "les Marocains sont très accueillants envers les autres africains surtout les Sénégalais. Ils ont beaucoup de respect et de considération envers nous".

"Cela veut dire que tous les africains qui viendront pour les besoins de la CAN se sentiront comme chez eux", apprécie-t-il. La forte présence au Maroc des Sénégalais est aussi un atout pour l'équipe nationale du Sénégal. C'est l'avis de Wahany Johnson Sambou correspondant d'africanews au Sénégal. Ce dernier estime, dans une déclaration à la MAP, que " les supporters sénégalais peuvent également faire facilement le déplacement, puisque le Maroc n'est pas loin et il n'est pas nécessaire d'avoir le visa". "Les hôtels et les transports sont accessibles et pas chers", constate-t-il.

Il rappelle également que "les liens historiques et religieux entre les deux peuples, font que les Sénégalais sont beaucoup appréciés par les Marocains. Donc je suis sûr qu'ils seront de grands supporters de l'équipe du Sénégal comme cela a été le cas lors de la dernière CAN féminine de football".


​Divers

Meeting
La Fédération Royale marocaine d'athlétisme organisera, le 22 février, dans la ville de Fès, le premier meeting fédéral d'athlétisme (seniors hommes et dames).
Les compétitions de ce meeting, qui se tiendra en coordination avec la Ligue Fès-Boulmane, se dérouleront sur la piste d’athlétisme de Fès à partir de 10h00.

Record
 Le jeune athlète marocain Ziad Latif a battu le record national de saut en longueur U20 avec un saut de 8 m, dimanche lors du meeting fédéral d'athlétisme, organisé à Fès.

Gel
 Le comité directeur de la Fédération Royale marocaine de basketball (FRMBB) a décidé de geler l'activité sportive de l'équipe seniors de l'Association Atletic Béni Snassen de basketball, tout en permettant aux autres équipes de l’Association de continuer à prendre part aux compétitions nationales et régionales.

Cette décision intervient après le rapport de la direction technique sur le niveau de la division excellence de basketball, qui a pointé le recul des performances techniques de l'équipe seniors et son impact sur la compétition et le rendement des autres équipes en championnat, a indiqué la FRMBB dans un communiqué.

Selon la même source, l’Association concernée avait affirmé que sa situation financière ne lui permettait pas de recruter de nouveaux éléments susceptibles de relever le niveau technique de son équipe seniors, accordant au comité directeur de l’instance fédérale de prendre la décision adéquate dans ce sens.

Karaté
La Fédération Royale marocaine de karaté et disciplines associées a organisé, récemment, dans la salle couverte de Ben Slimane, un entraînement national en karaté-contact, sous l’égide du comité national de la discipline.

Ce stage s'inscrit dans le cadre de la promotion de la pratique des disciplines associées et intervient en prévision du premier tournoi international de karaté-contact qui sera organisé au Maroc, a indiqué l’instance fédérale.

Cet événement a réuni les différentes catégories d’âge dames et hommes évoluant au sein des associations sportives.

Libé

Lu 1387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Inscription à la newsletter