Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc prend part à Kigali à la 77ème session du Comité exécutif de l'UPA


Libé
Vendredi 11 Mars 2022

Les travaux de la 77ème session du Comité exécutif de l’Union parlementaire africaine (UPA) ont été lancés, jeudi au siège du parlement rwandais à Kigali, avec la participation de plus de 120 délégués représentant 41 parlements africains, dont le parlement marocain.

A l’ouverture de cette réunion, les délégués ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes du génocide contre les Tutsi, qui a fait près d’un million de morts selon l’ONU.

S’exprimant à cette occasion, le président du comité exécutif de l’UPA, Mohamed Ali Houmed, a appelé les parlements africains à jouer un rôle de premier plan pour renforcer la paix et la stabilité en Afrique et accélérer le développement du continent. 

Le continent africain, a-t-il souligné, est confronté aujourd’hui à des défis majeurs, dont le terrorisme, la migration, la pauvreté et la pandémie de la Covid-19, ajoutant que les institutions parlementaires peuvent apporter une contribution de taille pour relever ces défis. Par ailleurs, il a salué le leadership du Rwanda, dont "la vision ne cesse d’inspirer les pays africains, notamment dans les domaines de la bonne gouvernance et de l’innovation". 

De son côté, la présidente de la Chambre des Députés du Rwanda, Mukabalisa Donatille, a déclaré que cette session constitue un haut cadre pour échanger les expériences et les bonnes pratiques en vue de relever les défis qui menacent le continent et contribuer au développement durable de l’Afrique. 

"Notre plus grand espoir, c’est que nous aurons certainement une session très fructueuse du Comité exécutif de l’UPA qui, nous n’en doutons pas, nous permettra de discuter avec nos homologues africains de la meilleure façon de répondre aux besoins de nos citoyens et de contribuer à les aider à faire de leurs aspirations une réalité", a-t-elle ajouté.

Selon l’UPA, cette session sera l’occasion de partager les meilleures pratiques en matière de bonne gouvernance, les innovations, la riposte contre la pandémie de la Covid-19 et les moyens permettant d’accélérer la reprise économique et la mise en œuvre de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

A l’ordre du jour de cette session, figurent notamment l’examen par les délégués de la mise en œuvre des décisions et recommandations de la Conférence des Présidents et les comptes de gestion vérifiés des exercices 2020 et 2021.


Lu 562 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p