LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc, le Portugal et l'Espagne partagent leur vision de la Coupe du Monde de la FIFA 2030

Dimanche 29 Octobre 2023

Les présidents des fédérations de football du Maroc, du Portugal et de l'Espagne se sont réunis, samedi, pour signer une lettre confirmant leur intérêt pour la candidature à la Coupe du Monde de la FIFA 2030 et pour partager leur vision du tournoi avec le monde, indique la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF).

Le processus de candidature étant officiellement lancé par la FIFA, les présidents des trois fédérations se sont réunis pour confirmer leur intérêt pour la candidature – la première étape du processus de candidature de la FIFA – et célébrer ensemble cette étape officielle, lit-on dans le communiqué conjoint publié à l’issue de cette réunion tenue au Complexe Mohammed VI de football à Salé.

Selon la même source, Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, Fernando Gomes, président de la Fédération portugaise de football et Pedro Rocha, président de la Fédération royale espagnole de football, ont partagé leur vision d’un tournoi qui renforce l’héritage de la Coupe du Monde de la FIFA, développe le football et qui a un impact dans le monde entier.

Cent ans après la première Coupe du Monde de la FIFA, poursuit le communiqué, les trois pays souhaitent tirer parti de leur patrimoine footballistique unique, de leurs traditions vivantes et de mille ans de cultures entremêlées et d’histoire commune pour organiser un tournoi inclusif, innovant et durable, dans un véritable esprit de célébration. Pour y parvenir, la Coupe du Monde 2030 sera organisée comme un tournoi accessible et axé sur les supporters, ce qui profitera à l’ensemble de l’écosystème du football.

"La Coupe du Monde de la FIFA 2030 au Maroc, au Portugal et en Espagne sera la première Coupe du Monde masculine organisée sur deux continents et sera axée sur le renforcement des liens entre l’Europe, l’Afrique et le reste du monde", ajoute la même source, indiquant que la Coupe du Monde intercontinentale sera donc l’occasion de mettre en valeur la diversité du football, de favoriser la collaboration entre les nations et de laisser un héritage social fort dans les trois pays, mais aussi dans le monde entier.

Cité dans le communiqué, M. Lekjaa a souligné les aspects historiques de la candidature commune des deux continents et des trois pays à la Coupe du monde de la FIFA 2030.

"C’est une Coupe du Monde qui nous aidera à unir davantage nos civilisations communes établies il y a plus de dix siècles. Les trois pays partagent une histoire commune, un présent commun et se tournent vers un avenir commun", a-t-il affirmé, ajoutant que "tout cela démontre, depuis les deux rives de la Méditerranée, que le succès collectif est possible et que la prospérité peut avoir une perspective partagée et collective".

M. Gomes est revenu, lui, sur l’ambition que représente l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2030 et la trace que les trois pays veulent laisser, notant que "c’est un moment historique car il marque le début officiel de notre processus avec la FIFA pour pouvoir organiser la Coupe du Monde de la FIFA en 2030". 

"C’est un grand moment pour nous, hautement symbolique puisqu’il s’agit du centenaire de la première édition du tournoi. Mais, 2030 sera bien plus qu’une célébration du passé !", a-t-il poursuivi.

Et de soutenir que "grâce à l’ambition et à la compétence de nos trois fédérations, nous pensons que ce tournoi marquera un changement de paradigmes dans la manière dont les grands événements seront organisés à l’avenir. Telle est notre ambition !".

Quant à M. Rocha, il a souligné l’opportunité unique de collaboration entre les différentes fédérations de football, les pays et les peuples, notant que "cette candidature est un message d’espoir et d’unité, car cette Coupe du Monde sera une démonstration de l’union des cultures et de la promotion de l’inclusion, de la diversité et du respect".

"Ce sera une Coupe du Monde avec un héritage social important qui restera au Maroc, au Portugal, en Espagne et dans le monde entier. Nous avons un projet commun qui suscitera l’enthousiasme partout. Faisons en sorte que ce rêve devienne réalité", a-t-il lancé.

S'agissant des stades des trois pays qui seront inclus dans la candidature finale, les trois présidents ont convenu qu’il était prématuré à ce stade de prendre des décisions à ce sujet, car les études et le travail d’évaluation des équipes techniques sont en cours.

La prochaine étape de la procédure de candidature de la FIFA pour la Coupe du Monde 2030 consistera pour les trois fédérations à soumettre les accords de candidature à la FIFA à la fin du mois de novembre 2023.

Libé

Lu 1110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter