Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et le Portugal se félicitent de la richesse et de la diversité de leur coopération bilatérale


Libé
Lundi 15 Mai 2023

Le Maroc et le Portugal se félicitent de la richesse et de la diversité de leur coopération bilatérale

Le Maroc et le Portugal se sont félicités de la richesse et de la diversité de leur coopération bilatérale dans de nombreux domaines d'intérêt commun.


Dans la Déclaration conjointe qui a sanctionné les travaux de la 14ème Réunion de Haut Niveau (RHN), tenue vendredi à Lisbonne, sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et du Premier ministre portugais, António Costa, les deux pays ont réaffirmé leur engagement pour un partenariat économique gagnant-gagnant orienté vers le développement des échanges et une implication accrue des opérateurs économiques, incluant les organisations patronales des deux pays.


Plus particulièrement dans le domaine de l'investissement et du commerce, les deux parties ont convenu d’encourager la coopération entre les opérateurs économiques des deux pays, afin de tirer profit des complémentarités mutuelles, de leurs positionnements stratégiques, en plus de l'échange d'information entre les opérateurs économiques des deux pays.


Les deux parties ont convenu de développer la coopération industrielle autour des secteurs porteurs d’opportunités, comme le textile et cuir, l’aéronautique, le naval, les énergies renouvelables et  le secteur automobile.
 En matière de mobilité, le Maroc et le Portugal partagent la volonté commune de promouvoir des flux migratoires réguliers, organisés et sûrs. Dans ce contexte, ils ont souligné à nouveau l’importance de l’Accord sur l’emploi et la permanence de travailleurs marocains en république portugaise, signé le 12 janvier 2022, ayant pour objectif la création d’opportunités de mobilité de travail mutuellement bénéfiques. 


A cet effet, les deux parties ont convenu, au titre de cet accord, de mettre en place une Commission mixte composée de représentants des autorités compétentes   en vue d’assurer le suivi et l’échange d’informations régulières.


Les deux pays ont, par ailleurs, marqué l’intérêt de finaliser le mémorandum d’entente (MoU) entre le Maroc et le Portugal pour la promotion de la mobilité des jeunes.

D’autre part, Rabat et Lisbonne se réjouissent de la coopération existante dans les secteurs des transports et infrastructures, notamment dans le domaine du transport routier, du transport aérien et de la navigation maritime.


 Elles ont convenu de tenir une réunion de la Commission technique mixte relative à la mise en œuvre du Plan d’action signé en marge de la RHN de décembre 2017, visant la mise en œuvre du MoU de coopération dans le domaine portuaire, signé le 1er septembre 2016 à Lisbonne.


De même, le Maroc et le Portugal confirment leur intention d’œuvrer pour évaluer les conditions nécessaires à lancer, dans les meilleurs délais, une ligne maritime de transport de passagers et de transport mixte entre le port de Tanger et le port de Portimão.


En outre, les deux parties ont convenu de l’opportunité d’actualiser le protocole de coopération signé en juin 2010 entre l’ONCF – Office national des chemins de fer- et CP – Comboios de Portugal, sur les différents registres: objectifs, consistance et modalités d’exécution.


Le Maroc et le Portugal se sont félicités de l’excellence de la coopération financière bilatérale existante entre les deux pays, qui a contribué à la mise en œuvre d’importants projets d’investissement publics au Maroc, manifestant leur volonté d’évaluer de nouvelles formes de coopération financière et technique pouvant conduire à des instruments plus innovants, diversifiés, adaptés aux besoins et priorités des deux pays pour développer des projets d’intérêt commun.

De même, les deux parties se sont réjouies de la signature de l’Avenant nº2 à l’Accord de financement relatif à la deuxième ligne de crédit signée en 2010 portant sur la prorogation de la période d'utilisation de cette ligne.


Dans le domaine du tourisme, Rabat et Lisbonne réaffirment leur intérêt à stimuler les flux touristiques entre les deux pays, de grande importance pour le rapprochement entre les peuples et le développement économique et social. 
D’autre part, les deux parties se félicitent de l’excellence des relations de coopération dans le domaine de l’énergie, et expriment leur volonté de poursuivre ce partenariat dans le cadre du MoU signé entre les deux pays en 2017, notamment avec la tenue des réunions des Groupes de travail thématiques et le développement d’un Plan d’action pour les années 2023 et 2024, particulièrement dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.


Le Portugal et le Maroc reconnaissent l’importance de coordonner davantage leurs efforts en matière d’interconnexion énergétique et ont convenu de finaliser les études de faisabilité nécessaires à la réalisation de ce projet dans l’objectif des échanges des énergies renouvelables entre leurs systèmes électriques.


Les deux parties ont convenu de signer prochainement une déclaration conjointe entre le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable du Maroc et le ministère de l’Environnement et de l’Action pour le climat de la République portugaise, en vue d’accélérer la mise en œuvre du projet d’interconnexion électrique.


Les deux pays se sont également félicités de la signature, le 8 novembre 2022, en marge de la COP27 à Charm el-Cheikh, du MoU relatif à la feuille de route sur le commerce d’électricité à base d’énergies renouvelables ''SET Roadmap'' entre le Maroc, le Portugal, l’Espagne, la France et l’Allemagne, visant à favoriser l’intégration des marchés électriques d’origine renouvelable des pays signataires.


Ils conviennent à œuvrer conjointement pour l’intégration progressive des marchés d’électricité d’origine renouvelable entre les cinq pays signataires, notamment à travers l’implémentation du marché des Cross-Border Green Corporate PPAs.

Les deux parties se sont aussi félicitées de la signature du Mémorandum d’entente (MoU) dans le domaine de l’environnement et développement durable entre les deux pays.

Dans le domaine de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la science, de la technologie et de l’innovation, les deux pays affirment leur volonté de promouvoir les échanges et la coopération entre institutions d’enseignement supérieur portugaises et marocaines, parcs scientifiques et technologiques et Startups, et entités du système scientifique et technologique (e.g., CTI et Colabs), ainsi qu’à stimuler ces institutions et entités à l’organisation de visites et d’actions pour le renforcement de la collaboration avec leurs homologues.

 
Concernant le secteur de la culture, le Portugal et le Maroc s'engagent à promouvoir des actions visant à renforcer le dialogue interculturel, la mémoire et la collaboration en matière de patrimoine commun, notamment en ce qui concerne les centres d’interprétation, en raffermissant de ce fait les liens culturels entre eux.


Dans ce sens, le Portugal et le Maroc ont convenu de la création d’un groupe de travail conjoint destiné à préparer les célébrations du 30ème anniversaire du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération, signé à Rabat, le 30 mai 1994, et des 250 ans de l’historique Traité de paix entre les deux pays, signé en 1774. 
En outre, les deux parties soulignent leur volonté commune de développer une coopération durable en matière d’aménagement de territoire, d’urbanisme, d’habitat et de politique de la ville, et se félicitent de la signature d’un MoU dans les domaines du ''développement et de la promotion de l’habitat dans le monde rural''.


De même, le Portugal et le Maroc réaffirment leur compromis à l’approfondissement de la coopération bilatérale, en particulier en ce qui concerne la prévention et le combat de la criminalité organisée transnationale, des différents types de trafics, notamment le trafic de drogue, du blanchissement de capitaux et du terrorisme et de son financement. 
Ils réitèrent leur ferme condamnation du terrorisme, dans toutes ses formes, et leur détermination à combattre ce fléau qui constitue une menace à la paix et à la sécurité internationales, et qui compromet la stabilité des Etats.


Les deux parties ont également réitéré l’importance de leurs relations de coopération en matière de Justice et ont convenu d'accroître l’échange d’expertise dans le domaine de la modernisation de l’administration judiciaire et du partage des bonnes pratiques y afférentes ainsi que les informations relatives au développement des normes législatives dans la sphère judiciaire.


Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p