Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et le Panama déterminés à consolider leurs relations bilatérales




Le vice-président de la Chambre des représentants, Mohamed Touimi Benjelloun s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec le vice-président de l'Assemblée nationale du Panama, Tito Rodriguez Mena, des moyens de consolider et de développer les relations bilatérales.
Il a exprimé, à cette occasion, la volonté du Royaume du Maroc de hisser les relations bilatérales avec la république du Panama au service des intérêts des deux pays et peuples amis.
Il a rappelé, à cet égard, la série de réformes auxquelles le Royaume s’est engagé au cours des dernières années et les innovations importantes que la Constitution de 2011 a apportées en faveur de l’édification de l’Etat de droit, tout en conférant un rôle central au Parlement marocain, érigé d’une simple autorité en un pouvoir législatif jouissant de ses pleines prérogatives.
Mohamed Touimi Benjelloun a également souligné le progrès que le Maroc a connu dans les domaines des droits de l’Homme, de la séparation des pouvoirs, de l’indépendance de la justice, de la consolidation de la représentativité des femmes et des jeunes, outre l’importance du progrès réalisé par le Royaume dans la mise en œuvre de la régionalisation avancée en tant que projet ambitieux visant un développement équilibré et intégré dans ses différentes régions.
S’agissant du dossier de l’intégrité territoriale du Royaume, il a fait un rappel du plan marocain d’autonomie, présenté par le Maroc pour le règlement définitif de ce différend artificiel autour du Sahara marocain, sous l’égide des Nations unies.
Sur le plan parlementaire, le vice-président de la Chambre des représentants a mis en avant l'importance de renforcer les relations entre les deux institutions législatives et de consolider les échanges de visites pour appuyer le rapprochement entre les peuples des deux pays, soulignant dans le même contexte le rôle important que les parlementaires peuvent jouer pour renforcer les relations bilatérales à tous les niveaux.
Pour sa part, Tito Rodriguez Mena a fait savoir que sa visite au Maroc s’inscrit dans le cadre des efforts visant le renforcement des relations de coopération entre son pays et le Maroc, en particulier dans le domaine du commerce, rappelant la ferme volonté du gouvernement de son pays pour la consolidation des relations d’amitié et de coopération avec le Royaume.

Samedi 29 Février 2020

Lu 2268 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif