Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe socialiste interpelle le chef du gouvernement sur les mesures prises à l’égard des Marocains bloqués à l’étranger…




Le Groupe socialiste interpelle le chef du gouvernement sur les mesures prises à l’égard des Marocains bloqués à l’étranger…
Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a interpellé le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, sur la protection des droits des Marocains bloqués à l’étranger. 
Dans une question d’actualité, le Groupe de l’USFP a souligné qu '«un certain nombre de citoyens marocains vivent dans une situation difficile imposée par les circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de Covid-19, puisqu’ils se sont retrouvés bloqués dans un certain nombre de pays qu'ils ont visités à des fins touristiques ou pour traitement médical, etc». Le Groupe socialiste a considéré que «si notre pays, à ce jour, n'a pas pris la décision de les rapatrier deux mois après la décision de fermer les frontières, un grand nombre d'entre eux vivent sous pression et avec une extrême anxiété en raison de la peur de perdre leur emploi qu'ils n'ont pu rejoindre dans les temps impartis, surtout qu'il ya prolifération d'un certain nombre de rumeurs allant dans ce sens ».
Pour cette raison, le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a appelé le chef du gouvernement à clarifier les procédures et les décisions que le gouvernement a l'intention de prendre pour garantir les droits et les intérêts de ces Marocains bloqués à l'étranger, qu'ils soient employés ou fonctionnaires, afin qu'ils ne se retrouvent pas face à des décisions de licenciement après leur rapatriement.
Dans la même veine, il a appelé le gouvernement à davantage de communication sur ce sujet pour mettre fin aux rumeurs et à leurs effets psychologiques qui s’ajoutent à la situation difficile et exceptionnelle que vivent actuellement ces Marocains bloqués.

​…et interroge Said Amzazi à propos de la privation de centaines de doctorants de la bourse

Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question orale d’actualité à Saaid Amzazi, ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, sur l'exclusion d'un groupe d'étudiants-chercheurs du bénéfice de la bourse universitaire. « Alors que  différents acteurs marocains exigent du gouvernement qu'il fasse avancer la recherche scientifique en la soutenant et en l’encourageant, des centaines de doctorants en différentes disciplines dans plusieurs universités ont été choqués par la décision de leur exclusion  du bénéfice des bourses universitaires, même s’ils remplissent les conditions et les critères exigés pour qu’ils en jouissent. Cela a causé du mécontentement à l’égard de cette décision », lit-on dans la question orale du Groupe socialiste à la Chambre des représentants. Lequel poursuit : « Alors qu'ils recherchaient une augmentation de la bourse en raison des dépenses que nécessite la recherche académique, ils ont été surpris par cette décision injuste qui entrave leurs études et la poursuite de leurs recherches ».
Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a donc appelé le ministre  à clarifier les raisons et les motifs de sa décision ainsi que les mesures urgentes que son département compte prendre pour remédier à la situation. 

M.T
Lundi 18 Mai 2020

Lu 997 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Novembre 2020 - 06:03 Rencontre