Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le GIMAS a pour mission d'être acteur dans la réussite de la mise en place de l'écosystème Boeing au Maroc




Le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) a pour mission d'être acteur dans la réussite de la mise en place de l'écosystème Boeing au Maroc, a affirmé son nouveau président Karim Cheikh.
"Nous nous fixons comme mission d'être acteur dans la réussite de la mise en place et le développement de l'écosystème Boeing qui sera lancé l'année prochaine et que nous accompagnons en encadrant la cohorte de 120 fournisseurs de rangs 1 et 2 qui vont venir s'y installer avec à la clé 8.700 emplois et plus d'un milliard de dollars à l'export par an", a précisé M. Cheikh dans un entretien publié récemment par le site français dédié à l'actualité économique au Maroc "Usine Maroc".
Il a aussi indiqué que le Groupement œuvre à la mise en place et l'accompagnement des quatre écosystèmes existants qui sont l’ingénierie, l’assemblage, EWIS (Système électrique-câblage et harnais) et MRO [entretien, réparation et révision) plus celui, tout récent de Boeing, a rapporté la MAP. Et de souligner qu'"on se doit d'avoir des emplois qualifiés et hautement qualifiés et des ingénieurs au standard européen pour suivre la demande". Concernant l'Institut des métiers de l'aéronautique, géré par le CIMAS, M. Cheikh a fait savoir que le système de formation dispensé par cet institut "fonctionne très bien puisque nous obtenons un taux d'intégration de 97 %".
"Nous envisageons de mettre en œuvre à l'IMA des formations continues pour étoffer le middle management, et ce dès l'année prochaine", a-t-il encore dit.
M. Cheikh a, en outre, affirmé que le GIMAS aidera les PME dans leurs démarches de développement et de financements dans le cadre du Plan d'accélération industrielle, en vue de "leur faire gagner du temps en ayant des relations plus simples avec nos partenaires de l'administration".

 

Mardi 15 Novembre 2016

Lu 777 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021