Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc

Les dirigeants du FUS s’apprêtent à céder leur latéral gauche Oussama Falouh au SCO d’Angers




Le FUS de Rabat confirme à chaque mercato estival ou hivernal qu’il est un club particulier dans l’univers du football national. C’est l’une des rares équipes à transférer chaque année un ou deux de ses joueurs à l’étranger et notamment vers le Vieux Continent. Après les ventes de Nayef Aguerd à Dijon (1,6 million d’euros), de Badr Boulahroud au Malaga (600.000 euros) et de Yusupha Njie au club portugais de Boavista (400.000 euros), les dirigeants du FUS s’apprêtent à céder leur latéral gauche Oussama Falouh.
En effet, d’après le quotidien sportif de référence «L’équipe», le joueur de 21 ans est en passe de rejoindre le SCO d’Angers, 11ème de Ligue 1, sous réserve d’une visite médicale concluante. Le prix du transfert n’a pas encore filtré. Une chose est sûre, Oussama Falouh ne sera pas trop dépaysé puisqu’en plus d’avoir été acheté par le FUS à la réserve du Racing de Strasbourg en août 2019 (50.000 euros), il retrouvera à Angers son compatriote et international marocain Rachid Alioui. L’avant-centre est le dernier d’une longue liste de joueurs marocains ayant posé leurs valises dans le club propriété de Said Chaabane aux origines algériennes, à l’instar de Romain Saiss qui porte aujourd’hui les couleurs de Wolverhampton, en Premier league.  La trajectoire du défenseur central gauche représente tout le mal que l’on souhaite à Oussama Falou dans sa nouvelle aventure. Evidemment, l’acclimatation ne sera pas de tout repos. Mais le SCO a un savoir-faire quand il s’agit d’intégrer ces nouvelles recrues. Tout comme dans le trading de joueurs, qui est clairement la politique sportive enclenchée par le FUS de Rabat depuis quelques années et qui lui a permis de récolter de coquette de plus-values à la revente et donc de jouir de finances saines. La cellule de recrutement du club de la capitale n’est pas étrangère à cet état de fait. Il faut avoir le nez fin pour parier sur de jeunes joueurs sans forcément avoir une garantie en termes de plus-value à la revente. Et jusqu’à présent, le FUS s’en tire à bon compte. On pense notamment au tranfert de Mohammed Fouzair au club d’Al-Nasr Riyad pour 1,60 million d’euros, mais aussi celui de Nahiri au Wydad pour 200.000 euros.
Si le prix de ce dernier transfert n’est pas exorbitant, il prouve à lui seul que le Fath est une anomalie positive du football marocain, car les transferts entre clubs nationaux sont très rares. Les joueurs et leurs agents préfèrent plier bagage à la fin de leurs contrats pour toucher de juteuses primes à la signature. A la lumière de cet élément et au vu du manque de ressources financières des clubs du pays, ce n’est pas une surprise que les grandes écuries comme les plus petites pataugent souvent dans des comptes dans le rouge et s’appuient sur les subventions de la FRMF pour passer au vert. Enfin pas toutes, le FUS est plus que jamais un précurseur dans le trading de joueurs au Maroc. Il serait de bon aloi que le modèle du club de la capitale soit une source d’inspiration pour les clubs de la Botola.  

Divers sportifs

Botola Pro 

Le Wydad de Casablanca joue gros ce soir (22h) en déplacement à Berkane. Au moment d’entamer un sprint final qui s’annonce haletant, les Rouge et Blanc sont conscients qu’ils n’ont plus droit à l’erreur. Perdre des points en étant proche de l’épilogue du championnat peut s’avérer rédhibitoire. Les hommes de Guarrido s’avancent vers un choc à même de les faire basculer du bon comme du mauvais côté, psychologiquement et comptablement. 
La RSB (5ème) avec deux matchs en moins, peut elle aussi s’emparer du fauteuil de leader si elle fait le plein puisque quatre unités seulement la séparent de son adversaire du jour. Un succès validerait le style d’une équipe pas très flamboyant mais o combien efficace. Alors qu’un nul n’arrangerait aucune des deux équipes tant les positions au classement sont serrées. Rappelons que les FAR, 6èmes, ne sont qu’à six petits points du WAC, leader. 

Foot en salle 

L’entraîneur de l’équipe nationale de football en salle, Hicham Dguig, a programmé des séances d’entrainement de l’EN du 5 au 13 août 2020 au Complexe Mohammed VI de football de Maâmoura.
Dans un communiqué publié sur son site officiel, la FRMF a souligné que les entraînements seront précédés de tests médicaux relatifs au Covid-19 selon le protocole sanitaire mis en place par les autorités compétentes. Voici, par ailleurs, la liste complète des joueurs convoqués : El Maaroufi Allal (Lokkos Kser El Kebir) / Bekkali Anass (Dynamo Kénitra)/ Taibi Anass (Ossoud Khebazat Kénitra) /Addad Ayoub (Sakr Agadir) / Hamidouch Bilal (Sebou Kénitra) / Bourite Soufiane (Ville Haute Kénitra) /Raiss Fenny Idriss (Ajax Tanger) / Raouss Hamza (Ville Haute Kénitra) / Amzal Ismail (Raja Agadir) / El Meftahi Yassine (Ajax Tétouan) / Nassiss Mohamed (Fath Settat) / Nbia Abdelkrim (Sakr Agadir) / Faty Abdellatif (Fath Settat) / Bouhssine Omar (Ajax Tanger) / Boumazzou Othmane (Fath Settat) / El Khyari Reda (Ville Haute Kénitra) / Hamdani Sami (Athletico Kénitra) / El Askri Tarek (Chabab Khouribga) / Rekbani Mohammed (Sebou Kénitra).

Chady Chaabi
Jeudi 6 Août 2020

Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Septembre 2020 - 22:25 Le HUSA assure son maintien en D1