Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS bien parti pour jouer le trouble-fête

Les débats se corsent en haut et en bas de tableau du championnat




En attendant le match entre le RCOZ et l’IRT, deux clubs aux fortunes diverses, le championnat national Pro 1 de football est relancé pour de bon aussi bien en haut qu’en bas du tableau.
Ainsi, la 26ème manche, dont les débats ont eu lieu en fin de semaine, a vu le FUS ajouter à son lot de victimes un troisième prétendant au titre, le HUSA après avoir surclassé le Raja de Casablanca et l’Ittihad de Tanger.
Victoire étriquée par 2 à 1 des Rbatis avec un deuxième but que les Gadiris n’oublieront pas de sitôt suite à la bévue de leur réserviste qui a interféré dans le jeu. Le FUS se hisse désormais à la place de dauphin qu’il partage avec son adversaire du jour avec 42 points, ce que le coach du Fath, Walid Regragui, apprécie vivement, affirmant que son équipe est là pour jouer le rôle de trouble-fête si l’IRT, leader, ne saisit pas sa chance.
Dans la même enseigne que le Hassania, l’on peut loger le Raja qui, faute de secouer le cocotier, continue de perdre de précieux points en cours de route. Sa virée du côté d’El Jadida a été sanctionnée par une défaite (2-1) qui risque de coûter cher aux Verts au décompte final. Actuellement, en comptant deux matches en moins, ils sont 7ème avec 37 unités soit dix longueurs de retard sur l’IRT, au moment où le DHJ a franchi la barre des 40 points (41 pts) pour se retrouver quatrième du classement.
Toujours en haut du tableau, il y a lieu de signaler le carton du Wydad, tombeur, samedi à domicile, du KACM sur le large score de 4 à 1, déconvenue qui met le Kawkab dans de beaux draps.
A propos des autres mal barrés, le MAT, formation qui a glané le maximum de points lors de cette phase retour, a eu raison de l’OCK par 2 à 1, au moment où le CAK peut pousser un ouf de soulagement en s’offrant l’OCS sur la marque de 2 à 0.
En revanche, le CRA a raté une occasion de pouvoir s’éloigner un petit peu de la zone dangereuse après avoir été défait au stade Saniet Rmel à Tétouan par le Racing (2-1) qui, pratiquement, a mis ses deux pieds à l’étage du dessous. Sauf qu’il faut rappeler que l’équipe rifaine a été victime d’une grosse bévue de l’arbitre Hamza El Fariq qui avait sifflé un penalty plus que généreux.  
Enfin, l’AS FAR, qui vient de se séparer de son coach Abderrezak Khairy, remplacé par son adjoint Moucine Bouhlal devant assurer l’intérim jusqu’à l’arrivée de M’Hamed Fakhir en fin de saison, a pris le meilleur sur la RSB par 3 à 2.

Classement


Mohamed Bouarab
Mardi 24 Avril 2018

Lu 447 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés