Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Conseil de sécurité inquiet de la situation à Guergarat




Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est dit, mercredi, “inquiet” de la situation qui prévaut à Guergarat, soulignant la “nécessité”de la pleine mise en oeuvre de la résolution 2351, adoptée en avril 2017 par le Conseil de sécurité des Nations unies, qui réitère la prééminence du plan d’autonomie au Sahara sous souveraineté marocaine.  “Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par la situation à Guergarat, et ont rappelé l'importance du maintien du statu quo, tel que mentionné dans le rapport du Secrétaire général, ainsi que la nécessité de l'application intégrale de la résolution 2351 », a déclaré le Président du Conseil, l’ambassadeur néerlandais à l’ONU, Karel van Oosterom.  Le Conseil, a-t-il affirmé, exprime son “plein soutien” aux efforts de l’Envoyé personnel, et “se réjouit de ses récentes rencontres bilatérales avec les parties et les pays voisins pour relancer le processus de négociation avec une nouvelle dynamique et un nouvel esprit menant à la reprise d'un processus politique sous les auspices du Secrétaire général”.

Vendredi 23 Mars 2018

Lu 921 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés