Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CRA entre le marteau de la crise financière et l'enclume des nouveaux contrats




Après avoir évité la relégation lors de la saison dernière, le Chabab Rif Al Hoceima (CRA) connaît une terrible crise financière alors que son bureau dirigeant est pris entre le marteau des dettes et l'enclume des nouveaux contrats. Cette situation pourrait peser sur la performance de l'équipe lors de la prochaine saison sportive, surtout que les dirigeants du club rifain ont reporté, à deux reprises, l'assemblée générale bien que celle-ci soit décisive pour trancher sur bon nombre de points.
Dans des déclarations à la presse en début de juillet dernier, des cadres du bureau dirigeant du CRA ont affirmé que la valeur des dettes accumulées s'élève à 10 millions de dirhams (MDH). A cela s'ajoute le besoin de mobiliser au moins 6 MDH pour des recrutements urgents afin de bien démarrer la nouvelle saison. En tant que première étape pour remettre le club sur la bonne voie, le bureau dirigeant a signé un bail d'une année avec le coach espagnol d'origine marocaine Juan Pedro Benali.
Ancien coach de l'Ittihad Zemmouri de Khemisset, du Chabab de Mohammedia et du Moghreb de Fès, Juan Pedro Benali avait déclaré à la presse qu'il "est bien au courant de tous les problèmes que connaît l'équipe, notamment le départ de plusieurs joueurs", ajoutant qu'il "a accepté le défi tout en étant convaincu que la compétition réelle se fait sur la pelouse et non à l'extérieur".
Selon des sources médiatiques, une douzaine de joueurs ont quitté le CRA à la fin de la saison précédente, à leur tête Yassine El Had, Tarik Ouatah et Zakaria Hilali. Le représentant de la région du Rif se trouve ainsi confronté à conclure de nouveaux contrats pour combler ce vide. Jusqu'à fin d'août dernier, le club s'est engagé avec 9 joueurs, les derniers étant Rachid Yatim (France), Youssef Fennich (Hollande) et Hamza Hassani du club d'Amal Souk Sebt (CASS) évoluant en championnat amateur.
Le club a également réussi à recruter les gardiens de but Yassine El Houasli de l'ASFAR et Soufiane Namir de la Jeunesse sportive de Kasbah Tadla (JSKT), en plus de Youssef Bouchta du Moghreb Athlétic de Tétouan, l'Algérien Kader Bourtal et Ayoub El Harrak de Valladolid.

Jeudi 7 Septembre 2017

Lu 467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés