Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CHAN 2020, le couronnement des rebondissements !


Le Cameroun se qualifie pour la première fois en demi-finale du CHAN dans son bijou architectural, le Stade de Japoma de Douala, en battant la RD Congo. La physionomie du match est à l’image de la tonalité de cette compétition. Japoma est une commune de Douala et surtout lieu de naissance du légendaire Roger Milla. Alors que les regards sont tournés vers Yaoundé, Limbé et Douala au Cameroun où se déroule depuis le 16 janvier dernier le CHAN Total 2020, l'occasion est propice pour faire un état du niveau global de la compétition, des infrastructures et des stades du tournoi. L'élimination précoce de la Libye, victorieuse en 2014 du CHAN, et de quelques pays que l'on espérait voir se qualifier pour les quarts de finale, donne l'impression que le CHAN Total 2020 est plein de surprises avec un niveau globalement élevé. Le niveau des rencontres de groupes a démontré que la compétition sera rude. L'élimination de la Libye, le réveil tardif du tenant du titre, le Maroc, les difficultés du pays hôte, le Cameroun, devant le Zimbabwe et surtout le Burkina Faso lors du premier tour, ne doivent pas faire oublier qu'aucun favori n'est sorti du tournoi dès la phase de groupes. Certes, la RD Congo, le Congo Brazzaville, le Rwanda, la Guinée et la Zambie ont également peiné à se hisser en quarts de finale mais ils ont finalement été au rendezvous. D'après Houcine Ammouta, sélectionneur des Lions de l'Atlas du Maroc : "Il n'y a pas de match facile dans cette compétition. On fait un maximum d'efforts durant chaque match pour gagner". Des propos confirmés plus tard par le sélectionneur de la Tanzanie, Etienne Ndairagije : "Les équipes se sont bien préparées. On voit que chaque équipe a envie de jouer, de montrer des choses et de gagner." Avec un total de 46 buts lors des 24 matchs de la phase de groupes, les stades camerounais ont vibré au rythme du CHAN Total 2020 durant cette phase. Le Cameroun n’est pas à sa première expérience. Il avait déjà organisé la Coupe d'Afrique des nations en 1972. Entre autres sujets de discussions, les infrastructures sportives ! Le pays de Samuel Eto'o impressionne depuis le début du CHAN par la qualité de ses stades. En témoigne Claude Le Roy :"Tout est parfait, il n’y a absolument rien à redire…"Idem pour Etienne Ndairagije :"Je salue l'organisation. Je vois que c'est un pays de football. Pas seulement sur le terrain mais également au niveau des infrastructures". Parmi les quatre stades qui accueillent les matchs, celui de la Réunification à Douala est l'un des plus vibrants avec des supporters togolais, guinéens, rwandais et marocains venus assister à la compétition. Le CHAN Total Cameroun 2020 n'est pas encore terminé mais déjà, des réalisations de Saidi Kyeyune (Ouganda), Yendoutie Richard Nane (Togo), Amadeu Masasi (RD Congo) et Emmanuel Chabula (Zambie) sont en passe d’entrer dans les annales du tournoi.
Source : cafonline.com

Libé
Mardi 2 Février 2021

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS